"C'est mythique": Antoine Dupont explique son choix de rejoindre l'équipe de France à 7 pour disputer les JO 2024

En échec lors de la Coupe du monde en France, après l'élimination des Bleus dès les quarts de finale face à l'Afrique du Sud, Antoine Dupont va une nouvelle fois tenter de faire briller le maillot tricolore... lors des Jeux olympiques de Paris 2024.

Confirmée par la FFR, l'intégration d'Antoine Dupont au sein de l'équipe de France de rugby à 7 a été commentée ce lundi par le demi de mêlée lors son passage sur la scène de l'Olympia pendant la 19e Nuit du rugby.

>> Revivez la 19e Nuit du rugby

Dupont rêve d'y "figurer de la meilleure des manières"

Vainqueur du titre de meilleur international français de la saison 2022-2023, Antoine Dupont est revenu sur son choix de faire une pause à XV pour se lancer dans l'aventure olympique avant les JO disputés dans la capitale française du 26 juillet au 11 août 2024.

"Cela fait un moment que des discussions ont été entamées pour que je puisse être mis à disposition de cette équipe", a indiqué le capitaine des Bleus lors d'une soirée diffusée sur la chaîne Canal+. "Donc je vais intégrer, dans les prochains mois le groupe élargi, pour préparer cette compétition et, je l’espère, pouvoir y figurer de la meilleure des manières."

Dupont: "Il y aura un temps d'adaptation nécessaire"

Soucieux d'aider la France à décrocher la médaille d'or pendant les Jeux à domicile, Antoine Dupont a confirmé qu'il raterait certains matchs lors de la saison 2023-2024 à XV. Sans surprise, outre des matchs avec le Stade Toulousain, le demi de mêlée manquera le Tournoi des VI Nations avec l'équipe de Fabien Galthié.

"Il y a un groupe élargi pour l'équipe de France à 7, je vais passer du temps avec eux pour essayer de m'acclimater au mieux en espérant pouvoir être performant et postuler pour participer à ces Jeux olympiques", a ensuite précisé Antoine Dupont face à la presse dans la foulée de la soirée des trophées de la LNR. "Quand on voit les efforts que cela demande, je pense qu'il y aura un temps d'adaptation nécessaire. Pour tous les fans de sport, les Jeux olympiques c'est mythique. [...] Pouvoir recevoir cet événement en France, cela va être une fête incroyable. De pouvoir en faire partie et surtout de pouvoir prétendre à une médaille olympique."

Dupont dévoile certains ajustements de son planning

Absent pour le Tournoi des VI Nations avec les Bleus, Antoine Dupont ne va pas totalement arrêter le rugby à XV pour préparer les JO. Le demi de mêlée a confirmé qu'il jouerait les phases finales du Top 14 si Toulouse est qualifié.

"Je vais faire les phases finales avec le Stade Toulousain et, je l'espère, pouvoir re-soulever le Bouclier de Brennus", a encore expliqué le meilleur joueur de la saison 2022-2023. "Il y a des plages de mise à disposition qui sont prévues. Je peux y passer du temps avec le rugby à 7 mais je peux aussi garder mes objectifs et mes échéances avec le Stade Toulousain. Je vais avoir une rencontre plus informelle avec le groupe de l'équipe de France à 7. C'est pour que je puisse prendre contact avec l'équipe et avec le groupe, une chose que je n'ai pas encore faite et qui sera importante avant de répondre aux questions des journalistes."

Mola heureux pour Dupont

Lui aussi récompensé en tant que membre du meilleur staff de Top 14, Ugo Mola a salué le choix d'Antoine Dupont. L'entraîneur en chef du Stade Toulousain a souhaité à sa star d'aller chercher la médaille d'or aux JO.

"Malheureusement l'aventure de la Coupe du monde s'est arrêtée un peu plus vite que prévu", a-t-il commenté. "J'ose espérer qu'Antoine, dans cet effectif de 30 joueurs, va trouver sa place. Il semblerait que s'il joue avec les qualités qui sont les siennes, il pourrait être une valeur ajoutée pour cette compétition."

Et le manager du club haut-garonnais de conclure: "On a tous envie qu'Antoine Dupont gagne des trophées, la Coupe du monde lui est passée sous le nez. Il faut espérer qu'il en gagne quelques-uns avec son club et qu'il en gagne pourquoi pas avec l'équipe de France à 7."

Article original publié sur RMC Sport