Publicité

Cessez-le-feu à Gaza : quels sont les points de blocage ?

Des personnes inspectent les dégâts et récupèrent des objets dans leurs maisons suite aux frappes aériennes israéliennes dans le quartier d'al-Zaytoun, dans la ville de Gaza le 28 février 2024.  - Credit:Khaled Daoud / APA/SIPA / SIPA / Khaled Daoud / APA/SIPA
Des personnes inspectent les dégâts et récupèrent des objets dans leurs maisons suite aux frappes aériennes israéliennes dans le quartier d'al-Zaytoun, dans la ville de Gaza le 28 février 2024. - Credit:Khaled Daoud / APA/SIPA / SIPA / Khaled Daoud / APA/SIPA

Le bilan humain à Gaza s'est encore alourdi ce jeudi 29 février. Des tirs de l'armée israélienne et une bousculade lors d'une distribution d'aide alimentaire dans la ville de Gaza, auraient faut 110 morts, selon le groupe terroriste Hamas. Un bilan invérifiable. Un responsable de l'armée israélienne a reconnu des « tirs limités » de soldats israéliens « menacés », et parlé de « dizaines d'habitants » tués et blessés. Ce drame vient de nouveau perturber les longues négociations sur un cessez-le-feu entre les autorités israéliennes et le Hamas.

Jeudi, Antonio Guterres, secrétaire général des Nations unies, « choqué », a « condamné » cet événement tragique. « Nous ne savons pas exactement ce qui s'est passé. Mais que ces gens aient été tués par des tirs israéliens, qu'ils aient été écrasés par la foule, ou renversés par des camions, ce sont des actes de violence, d'une certaine manière, liés à ce conflit », a déclaré son porte-parole Stéphane Dujarric. Suite à cela, jeudi 29 février au soir, en urgence, un Conseil de sécurité s'est tenu à huis clos et les appels à une trêve se multiplient.

Une trêve avant le ramadan ?

Dans la nuit de jeudi à vendredi, Emmanuel Macron a signifié sur X (anciennement Twitter) sa « profonde indignation face aux images qui nous parviennent de Gaza, où des civils ont été pris pour cible par des soldats israéliens ». « J'exprime ma plus ferme réprobation envers ces tirs et demande la vérité, la justice et le respect du droit internatio [...] Lire la suite