Publicité

Cérémonie d’ouverture des JO : Aya Nakamura a « tout à fait sa place » pour Emmanuel Macron

Aya Nakamura arrivant au palais présidentiel de l'Élysée le mois dernier.  - Credit:Blondet Eliot / Blondet Eliot/ABACA
Aya Nakamura arrivant au palais présidentiel de l'Élysée le mois dernier. - Credit:Blondet Eliot / Blondet Eliot/ABACA

L'hypothèse d'Aya Nakamura chantant cet été à Paris pour les Jeux olympiques se renforce. Emmanuel Macron a estimé, ce jeudi 4 avril, que la chanteuse franco-malienne Aya Nakamura avait «  tout à fait sa place dans une cérémonie d'ouverture ou de clôture » de Paris 2024.

« Elle parle à bon nombre de nos compatriotes », a justifié le président de la République. Avant d'ajouter : « Je ne dévoilerai pas ici les détails, mais si elle fait partie avec d'autres artistes de cette cérémonie, je pense que c'est une bonne chose », a-t-il insisté.

La décision reviendra aux organisateurs des JO

La possibilité que cette chanteuse francophone, la plus streamée au monde, participe aux festivités autour des Jeux de Paris 2024 avait soulevé un intense débat, ainsi que l'indignation de la droite et de l'extrême droite qui y voyait une manière de «  diviser » et d'«  humilier » les Français.

À LIRE AUSSI Aya Nakamura, symbole des fractures d'une France qui changeLe chef de l'État a ajouté que la décision sur une participation de la chanteuse revenait, bien sûr, aux organisateurs des cérémonies, dont le directeur exécutif est le spécialiste de l'événementiel Thierry Reboul.

D'autre part, Emmanuel Macron a confirmé qu'une cérémonie d'ouverture sur la Seine est toujours le scénario privilégié, bien que des solutions « de repli » existent si «  les circonstances l'imposaient ».