Publicité

Blessures, manque de profondeur de banc... comment le PSG compte réagir cet hiver

Le PSG a débuté la saison avec une profondeur de banc limitée, notamment au milieu de terrain, et la tendance se confirme douloureusement ces dernières semaines. Après Warren Zaïre-Emery Emery, blessé pour sa première sélection en équipe de France et forfait jusqu'en 2024, Paris a enregistré une nouvelle blessure au milieu de terrain ce dimanche au Havre, avec la sortie de Fabian Ruiz dès le début de la rencontre. Touché à l'épaule droite (luxation), l'ancien joueur de Naples a même fait un malaise en quittant le terrain: s'il n'y a pas de fracture, il pourrait tout de même être forfait pour la fin de l'année civile.

La direction parisienne n'était pas parvenue à enrôler un milieu de terrain en fin de mercato estival, après s'être longuement attachée à l'espoir Bernardo Silva, qui a finalement prolongé à Manchester City. Mais le club ne désespère pas d'attirer un joueur dans ce secteur de jeu.

Moscardo, une option

Manuel Ugarte, Vitinha, le polyvalent Kang-in Lee ne suffiront pas. Même si Marco Asensio, tout juste de retour d'une longue absence, peut dépanner au poste. Selon la durée d'indisponibilité de Fabian Ruiz, Paris va rechercher un milieu de terrain expérimenté.

Gabriel Moscardo est une option, même s'il est jeune et que le PSG cherchera de l'expérience à ce poste. Comme expliqué par RMC Sport, Luis Campos était au Brésil ces derniers jours pour le milieu de terrain défensif brésilien, suivi par Chelsea et le Barça, et veut jouer à Paris. Corinthians espère 25 millions d'euros. L'hypothèse, privilégiée au départ était celle d'un achat cet hiver avec un prêt jusqu'à la fin de la saison. Cela pourrait changer en fonction de l'évolution de la situation.

Une recrue souhaitée en défense

Le milieu de terrain n'est pas le seul secteur qui inquiète. La défense aussi pose question. Face au HAC, le PSG était privé de Marquinhos, Nuno Mendes (absent de longue durée) et Presnel Kimpembe. L'international français, opéré du tendon d'Achille en février, semble enfin proche d'un retour. Il a d’ailleurs retrouvé l'entraînement début novembre. Paris souhaite le tester en janvier. Sera t-il prêt? Au club on espère. Il est considéré comme un joueur fiable capable d'apporter son expérience mais aussi de densifier la concurrence dans un secteur qui en manque.

Lucas Hernandez, que Luis Enrique préfère voir dans l'axe, a dépanné dans le couloir tout le début de saison en attendant le retour de Nordi Mukiele. Mais il a beaucoup joué dans une saison de reprise après sa rupture du ligament croisé du genou droit en novembre 2022. Au Havre, Luis Enrique l'avait mis remplaçant, Mukiele et Danilo formant la charnière centrale pour un Carlos Soler repositionné latéral droit. Malade, Milan Skriniar n'était pas apte.

Le PSG veut donc, en plus d'un milieu de terrain, recruter un défenseur central cet hiver. Début novembre, RMC Sport précisait déjà que ces deux secteurs posaient question et que le manque d'options à disposition de Luis Enrique allait pousser Paris à agir. C'est plus que jamais d'actualité.

Article original publié sur RMC Sport