Publicité

Benjamin Biolay défend Aya Nakamura face aux « vieux boomers réacs et racistes »

Benjamin Biolay, ici en concert à Paris en juin 2023.  - Credit:L.Urman / Starface
Benjamin Biolay, ici en concert à Paris en juin 2023. - Credit:L.Urman / Starface

Benjamin Biolay a pris la défense d'Aya Nakamura et il n'a pas mâché ses mots. Si la participation de la rappeuse à la cérémonie d'ouverture des JO de Paris 2024 pour chanter Édith Piaf reste toujours une hypothèse, cela n'empêche pas ses détracteurs de sauter à pieds joints dans l'arène pour déverser des propos nauséabonds et occuper l'espace médiatique.

C'est en tout cas ce qu'a noté Benjamin Biolay lorsqu'il a vu l'intervention du député du Rassemblement national Sébastien Chenu sur CNews. « J'ai entendu Sébastien Chenu (RN), qui est le vice-président de l'Assemblée nationale quand même, qui disait qu'il aurait préféré Lara Fabian, que j'aime beaucoup, mais elle est belgo-canadienne. Donc, vraiment, il a dit “je suis raciste” », a déclaré l'auteur-compositeur-interprète au micro de RTL.

À LIRE AUSSI Gérard Larcher critique Aya Nakamura et son « ode à la levrette »

Et d'enfoncer le clou : « C'est malgré lui, je sais qu'il aurait voulu être plus malin que ça mais, en disant qu'il préférait Lara Fabian, que j'aime beaucoup mais qui n'est absolument pas française, à Aya, qui l'est, eh bien, fin du débat. Est-ce que c'est raciste ? Oui. »

Aya Nakamura « jetée en pâture sur les chaînes de gogols »

De même, alors que Marion Maréchal (Reconquête) a affirmé sur BFMTV qu'Aya Nakamura « ne chante pas en français », Benjamin Biolay fait un rappel utile à propos de l'interprète de « Djadja ». « Cette jeune femme, qui a un talent monstre, c'est notre artiste la plus vend [...] Lire la suite