Publicité

Après un AVC, la mélodie des mots peut être altérée

Après un AVC, la compréhension des mots peut être modifiée.    - Credit:CANVA
Après un AVC, la compréhension des mots peut être modifiée. - Credit:CANVA

Chaque année, plus de 150 000 personnes sont victimes d'un accident vasculaire cérébral en France, selon les chiffres de la Fondation pour la recherche sur les AVC. Soit une personne toutes les quatre minutes. Les séquelles sont variées.

« Nous connaissons bien les séquelles motrices et du langage, mais d'autres, comme les problèmes d'audition, sont moins connues », détaille Jean-Julien Aucouturier, chercheur CNRS en sciences cognitives à l'institut FEMTO-ST de Besançon.

Présent à Neuroplanète, les 14 et 15 mars prochains, le scientifique interviendra lors de la table ronde « Ce que votre voix dit de vous et comment la modifier ». Il évoquera notamment la façon dont le cerveau peut la percevoir. C'est justement tout le travail de recherche qu'il effectue aux côtés du Pr Lionel Naccache, neurologue et chercheur à l'Institut du cerveau, et Marie Villain, orthophoniste et docteure en neurosciences à l'Institut du cerveau, à Paris.

À LIRE AUSSI AVC : pourquoi ce nouveau médicament, issu de la recherche française, est porteur d'espoir

Comprendre « l'algorithme » du cerveau

Tous les trois cherchent à comprendre ce qu'il se passe dans le cerveau suite à un AVC, lorsqu'une personne n'arrive plus à percevoir correctement les sons – on appelle cela la prosodie. « Il y a les mots que l'on entend mais aussi la façon dont on les perçoit », détaille Jean-Julien Aucouturier.

Cette petite musique, qui permet de comprendre correctement le sens d'un mot ou d'une phrase, certaines [...] Lire la suite