Publicité

Qui est BYD, l’ambitieux “Tesla chinois” qui s’attaque au marché français ?

BYD se lance à l’assaut du marché français ! Dans les prochains mois, la marque chinoise va élargir sa gamme pour proposer au total cinq modèles de voitures 100% électriques en France : Atto 3, Dolphin, Han, Tang et Seal. Le constructeur originaire de Shenzhen espère ainsi que sa percée prodigieuse dans l’automobile se poursuivra en Europe. BYD souhaite aussi construire sa propre usine sur le Vieux Continent. Une entrée tonitruante qui pourrait sérieusement bousculer les Renault, Stellantis, Volkswagen et autres acteurs historiques du secteur.

Le constructeur chinois s’est en effet déjà imposé comme le plus gros fabricant mondial de véhicules hybrides rechargeables. Il peut également se targuer d’être le deuxième plus grand constructeur de voitures 100 % électriques, juste derrière Tesla. À lui seul, le groupe a livré 1,86 million d’hybrides rechargeables et d’électriques en 2022. Un volume colossal puisqu’il équivaut presque à l’ensemble des ventes européennes dans le domaine des véhicules électrifiés. Et cette performance est signée par une entreprise qui a seulement vingt ans d’expérience dans l’industrie automobile au compteur !

Derrière cette réussite, un homme : Wang Chuanfu. Né dans une famille paysanne pauvre, l’entrepreneur a perdu ses deux parents à l’adolescence. Élevé par ses frères et sœurs, il étudie la chimie des matériaux avant de rejoindre le secteur des batteries. Dès 1995, à 29 ans, l’ingénieur fonde sa propre entreprise qu’il baptise BYD, pour “Build Your Dreams” (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

24h du Mans : Brad Pitt, Jackie Chan, Steve McQueen… ces stars qui ont fait l'événement
Les prix des voitures d’occasion flambent… le recours au crédit aussi
Vinci Autoroutes annonce 20% de remise au péage avec les chèques vacances
Les Tesla Model 3 recalées au contrôle technique ?
Une société espagnole de transport soupçonnée d’une fraude au péage de 100.000 euros