Publicité

Alpes-Maritimes : faute de neige, une station de ski modifie son nom

La station de Gréolières, au nord de Nice, souhaite supprimer « des neiges » de son nom pour accompagner sa transformation vers une station quatre saisons.

Dans la station de ski de Gréolières-les-Neiges, la neige se fait rare, poussant la mairie à changer son nom. - Credit:Christian Bellavia/SIPA / SIPA / Christian Bellavia/SIPA

Dans les stations de ski françaises, touchées par le dérèglement climatique, la neige se fait de plus en plus rare. Et pour faire face à cette pénurie, les responsables pensent déjà à se réinventer. C'est le cas de Gréolières-les-Neiges, explique Géo. La petite station située au nord de Nice pense à retirer l'inscription « des neiges » de son nom.

« Si on garde le nom et qu'on n'a plus de neige, on aura l'air fin », avance Marc Malfatto, le maire de Gréolières. « Il faut marquer la volonté de transformer la station de ski en une station ouverte toute l'année, qui ne s'appuie pas uniquement sur le produit neige. » Une mutation qui apparaît comme indispensable aujourd'hui, tant la situation est critique dans un grand nombre de stations.

Et si le site de cette commune de 600 habitants met toujours en avant des images de pistes de ski, de randonnées en raquettes ou de chiens de traîneau, les paysages blancs se font de plus en plus rares. Les quelques flocons qui tombent fondent souvent en quelques jours. Cet hiver, seules 4 des 26 pistes sont ouvertes, toutes alimentées par de la neige de culture.

En France, la Cour des comptes a alerté sur un modèle « en bout de souffle » des stations, appelées à diversifier leurs activités plutôt que de trop miser sur les canons à neige.

Une station quatre saisons

Ce changement de nom, adopté en août dernier en conseil municipal, devrait être annoncé avec une campagne de communication au printemps. Une stratégie qui vise à capita [...] Lire la suite

VIDÉO - De l'herbe sèche mais pas de neige: face au réchauffement climatique, cette station de ski des Cévennes réfléchit à déposer le bilan