Publicité

Allemagne : la réponse de l'AfD aux critiques de Marine Le Pen

Marine Le Pen, le 25 janvier 2024.  - Credit:Stevens Tomas / Stevens Tomas/ABACA
Marine Le Pen, le 25 janvier 2024. - Credit:Stevens Tomas / Stevens Tomas/ABACA

L'AfD ne veut pas envenimer les choses avec Marine Le Pen qui a pris sèchement ses distances avec son partenaire allemand, ce jeudi 25 janvier au matin, à la suite des révélations sur un projet de « remigrations » de deux millions de personnes en Allemagne, étrangers ou allemands mal assimilés. Elle s'est interrogée à voix haute sur le maintien au sein du même groupe ID au Parlement européen. « Nous serons amenés à discuter ensemble de divergences aussi importantes que celles-là et voir si ces divergences ont ou pas […] des conséquences sur la capacité que nous avons à nous allier dans un même groupe », a lancé la leader française d'extrême droite lors d'une conférence de presse à Paris.

Maximilian Krah, la tête de liste européenne de l'AfD, considère que c'est un malentendu. « Il existe un partenariat solide et de longue date entre le RN et l'AfD, et je suis très optimiste quant à son maintien malgré l'irritation actuelle, déclare-t-il au Point. Nous supposons que MLP a agi sur la base de désinformations. J'ai moi-même été critiqué il y a quelques semaines pour avoir mené une campagne active auprès des citoyens allemands d'origine turque. Cela devrait montrer où je suis. Lorsque nous parlons de remigration, nous nous concentrons sur les immigrés illégaux, les criminels et les étrangers qui vivent de l'aide sociale pendant des années. Bien entendu et sans le moindre doute, cela ne s'applique pas aux citoyens allemands. Je suis très clair sur ce point et j'a [...] Lire la suite