Publicité

Algérie-Maroc : la désunion maghrébine renforcée

Des médias marocains considèrent que « l’Algérie veut former une alliance maghrébine contre le Maroc »   - Credit: Le Point
Des médias marocains considèrent que « l’Algérie veut former une alliance maghrébine contre le Maroc » - Credit: Le Point

En marge du 7e Sommet du Forum des pays exportateurs de gaz (GECF), tenu début mars à Alger, les présidents algérien et tunisien, Abdelmadjid Tebboune et Kaïs Saïed, ainsi que le président du Conseil présidentiel libyen, Mohamed Younes el-Menfi, se sont réunis le 3 mars. « Les présidents ont examiné la situation dans la région du Maghreb et souligné, au terme de cette rencontre, la nécessité d'unifier et d'intensifier les efforts pour relever les défis économiques et sécuritaires, au service des intérêts des peuples des trois pays », lit-on dans le communiqué sanctionnant cette rencontre tripartite.

« Une nouvelle coopération maghrébine »

Il a été notamment décidé de la tenue d'une « rencontre maghrébine tripartite », tous les trois mois, la première devant se dérouler en Tunisie après le mois du ramadan, qui se termine le 9 ou le 10 avril. « L'initiative de cette rencontre tripartite revêt une importance particulière alors que l'Union du Maghreb arabe (UMA) est dans l'impasse », avait souligné le quotidien algérien El Watan.

« Face à ce blocage, l'Algérie et la Tunisie semblent prêtes à jouer un rôle moteur dans la relance de cette organisation régionale basée sur trois pays. Les relations bilatérales solides qui lient l'Algérie à la Tunisie pourraient servir de fondement à une nouvelle coopération maghrébine », poursuit la même source.

À LIRE AUSSI Maghreb : un insoutenable fiasco politique

Fondée à Marrakech en février 1989, l'Union du Maghreb arabe ambition [...] Lire la suite