Publicité

"Un agenda woke": Joey Barton en remet une couche après ses propos sexistes sur les commentatrices de foot

Pas de rétropédalage pour Joey Barton. Après une série de messages sexistes sur la place des femmes dans la couverture médiatique du football masculin, l'ancien milieu de terrain anglais (41 ans) a maintenu ses propos à l'occasion d'une interview accordée jeudi 7 décembre au célèbre animateur Piers Morgan.

"Je ne veux pas voir de sexisme dans le football, mais si nous ne débattons pas correctement (de la place des femmes dans les retransmissions télévisées), cela ne fera qu'empirer et ruiner l'expérience de regarder du football masculin de haut niveau", a déclaré Joey Barton, passé par l'Olympique de Marseille lors de la saison 2012-2013.

"Agenda woke"

"Partout où l'on va, il y a une opinion non qualifiée qui se prononce sur le sport que j'aime, et cela ruine mon expérience", a-t-il ajouté, jugeant que la présence de ces femmes s'inscrit dans un "agenda woke". "Cela va augmenter le sexisme de façon massive. Il faut de la méritocratie. Nous devons avoir des personnes qualifiées pour occuper ces fonctions", a-t-il également estimé.

Piers Morgan lui a alors fait remarquer qu'il se permettait de commenter des matchs de Ligue des champions et de Coupe du monde sans avoir disputé ces deux compétitions lorsqu'il était joueur. "Tout le monde a le droit de faire des commentaires", a-t-il répondu. "Je peux parler de football, je peux parler de taekwondo, mais c'est une question de crédibilité et de normes journalistiques, plutôt que de symbolisme".

Reste que Joey Barton ne veut "pas passer" pour un sexiste. "J'ai une femme merveilleuse, une fille merveilleuse, une grand-mère", a-t-il argué.

Article original publié sur RMC Sport