Publicité

Affaire Rubiales: avant sa démission, Rubiales aurait choisi son successeur pour l'intérim

Affaire Rubiales: avant sa démission, Rubiales aurait choisi son successeur pour l'intérim

Ce n'est vraisemblablement plus qu'une question d'heures. D'après les médias espagnols, Luis Rubiales va démissionner de la fédération espagnole de football (RFEF) ce vendredi, alors qu'une assemblée générale extraordinaire a été convoquée en urgence ce même jour.

La RFEF avait annoncé la convocation de cette assemblée en réaction à l'énorme polémique depuis le baiser forcé de Luis Rubiales à Jenni Hermoso. Le gouvernement espagnol avait demandé l'ouverture d'une enquête urgente et transparente. Ce jeudi, la FIFA a ouvert une enquête sur le dossier. La situation devenait intenable pour l'actuel président de la fédération espagnole.

En attendant la démission, Luis Rubiales aurait déjà désigné son successeur intérimaire (en tant que président du conseil d'administration qui exercera le pouvoir à partir de la démission). Selon AS, il s'agit de Pedro Rocha, actuel vice-président de la RFEF et président de la fédération d'Estrémadure. Les deux hommes sont proches: Pedro Rocha est l'un des vice-présidents de Luis Rubiales depuis que ce dernier a été élu à la tête de la fédération, soit en mai 2018. La décision de placer Pedro Rocha à ce poste serait intervenue après une réunion, à laquelle Luis Rubiales a participé, de plusieurs heures au siège de la RFEF.

À la tête de la fédération en attendant des élections

Pedro Rocha devrait donc prendre la tête de la RFEF par intérim jusqu'à ce que les prochaines élections soient organisées. C'est lui qui dirigerait le conseil d'administration qui prendra contrôle de la fédération.

Homme d'affaires depuis 1993, Pedro Rocha a pratiqué le futsal pendant plusieurs saisons en division d'honneur. Il a été membre du conseil d'administration du CP Cacereño. Le probable futur président de la RFEF par intérim a occupé différents postes au sein de la Fédération d'Estrémadure. Délégue provincial de Cáceres au départ, il est ensuite devenu vice-président avant d'en être le président depuis 2013.

Toujours selon AS, Pablo Lozano, actuel président de la fédération andalouse, est l'un des candidats sérieux aux prochains élections.

Article original publié sur RMC Sport