Publicité

210 000 préservatifs masculins mis à la disposition des athlètes aux JO

Au sein du village olympique, 200 000 préservatifs masculins, 20 000 préservatifs féminins et 10 000 digues buccales seront mis à la disposition des athlètes.   - Credit:
Au sein du village olympique, 200 000 préservatifs masculins, 20 000 préservatifs féminins et 10 000 digues buccales seront mis à la disposition des athlètes. - Credit:

Depuis quelques semaines, autorités sanitaires et experts s'inquiètent d'un possible « boom » des infections sexuellement transmissibles (IST) à l'occasion des JO de Paris 2024. « Indépendamment des Jeux olympiques, nous constatons une recrudescence de la prévalence des infections sexuellement transmissibles (IST), ce qui pose problème aux professionnels de santé », confirme Laurent Dalard, coordinateur premiers secours et risques sanitaires du comité d'organisation des JO de Paris.

Afin d'éviter une possible explosion des cas d'IST à l'occasion des Jeux de Paris 2024, le comité d'organisation des Jeux olympiques et paralympiques (Cojop) a annoncé ce mardi la mise en place d'une série de mesures de prévention à l'attention des athlètes.

Ainsi, au sein du village olympique, 200 000 préservatifs en latexmasculins, 10 000 préservatifs masculins sans latex, 20 000 préservatifs féminins et 10 000 digues buccales seront mis à la disposition des athlètes. Ramené au nombre de sportifs présents, cela représente environ 20 préservatifs masculins par athlète. Conformément aux recommandations des autorités sanitaires, chaque préservatif sera accompagné d'une dose de lubrifiant.

Une grande campagne de communication à venir

En 2003, les autorités sanitaires australiennes avaient conclu que « la proportion présentant des symptômes ou un contact connu avec une infection sexuellement transmissible était plus élevée pendant les Jeux, à hauteur de 29 % ». En outre, en France, en [...] Lire la suite