Publicité

Équipe de France féminine: Thiney réitère son envie de faire les Jeux et envoie un message à Hervé Renard

Équipe de France féminine: Thiney réitère son envie de faire les Jeux et envoie un message à Hervé Renard

À 38 ans, Gaëtane Thiney veut "continuer à rêver" pour sa dernière année. Capitaine du Paris FC, la milieu de terrain vit un début de saison de rêve avec son club, auteur de deux exploits majuscules en Ligue des champions féminine contre Arsenal et Wolfsburg. Des performances qui lui permettent de postuler à une place en équipe de France.

Pourtant, la dernière de ses 163 sélections remonte au 9 novembre 2019 face à la Serbie (6-0). Boudée par Corinne Diacre, qui ne comptait plus sur elle après l'échec en quart de finale de la Coupe du monde à domicile contre les États-Unis, Gaëtane Thiney n'a pas non plus été appelée par Hervé Renard depuis son arrivée il y a huit mois.

"Il y a peut-être des problèmes dans la formation des managers"

"Les choix des coachs sont leurs choix. J'ai tellement vécu de déceptions quand les listes sortaient, de devoir toujours me justifier, avoue-t-elle sur Bein Sports. Pourquoi je n'y suis pas, pourquoi elle critique, pourquoi elle est difficile à gérer et à manager... Très sincèrement, si je suis difficile à manager, alors il y a peut-être des problèmes dans la formation des managers. J'ai beaucoup de caractère et une grosse qualité: ma franchise. Dans un monde où il faut parfois se taire, c'est compliqué. Je pense le faire avec tact." Un message subliminal pour les sélectionneurs - anciens et actuel - des Bleues ?

"J'ai envie de finir avec une médaille autour du cou"

Internationale depuis 2007 (58 buts), Gaëtane Thiney n'a jamais tiré un trait sur l'équipe de France, avec qui elle a disputé sept compétitions (trois Euros, trois Coupes du monde et les JO 2012). La joueuse du Paris FC ne désespère pas pour en disputer une huitième à l'occasion des JO 2024 à la maison.

"L'équipe de France, c'est viscéral. J'aime la France, tout ce que j'ai vécu. C'est mon rêve en continu. Faire les Jeux, pour moi c'était un point final parfait. Je n'ai pas eu une carrière internationale si facile que ça. J'ai été parfois incomprise parce que les gens ne me connaissait pas forcément. C'est dans un coin de ma tête de me dire que je ferai les Jeux olympiques 2024", confie la milieu de terrain, qui a "envie de finir (sa carrière) avec une médaille autour du cou".

Si elle sera de toute façon aux JO pour courir le marathon, "un défi complètement fou", Gaëtane Thiney a envie "de chanter la Marseillaise et pleurer" une dernière fois pour conclure une aventure qui aura été belle malgré les embûches.

Article original publié sur RMC Sport