Publicité

« Élus européens, ne dites pas non au progrès scientifique des nouvelles techniques génomiques »

« L’utilisation responsable des NGT, que la législation pourrait débloquer, pourrait contribuer de manière significative à notre quête collective d’un avenir plus résilient, plus respectueux de l’environnement et plus sûr sur le plan alimentaire », expliquent les signataires de la lettre ouverte aux parlementaires européens.  - Credit:Jonathan Barrett/Reuters

« Chers membres du Parlement européen,

En ces temps de crise climatique, de perte de biodiversité et de recrudescence de l'insécurité alimentaire, une approche scientifique et fondée sur des preuves est essentielle à tous égards. Aujourd'hui plus que jamais, nous devons nous élever au-dessus de l'idéologie et du dogmatisme. C'est pourquoi nous, soussignés, nous tournons vers vous, et vous exhortons à examiner attentivement les avantages de l'adoption des nouvelles techniques génomiques (NGT) lors de vos prochaines décisions parlementaires.

À LIRE AUSSI OGM : 34 Prix Nobel implorent l'Europe d'assouplir sa législation au nom du climat

En tant que citoyens concernés, qui croient au pouvoir de la science pour améliorer nos vies et notre relation avec la planète, nous vous implorons de voter en faveur des NGT, en alignant vos décisions sur les progrès de la compréhension scientifique. La sélection conventionnelle de cultures résistantes au climat (avec des croisements de certains caractères, une sélection ultérieure et des rétrocroisements pour éliminer les caractères indésirables) prend trop de temps. Cela prend des années, voire des décennies. Nous ne disposons pas de ce temps à l'ère de l'urgence climatique.

Il existe également de nombreuses plantes qui, en raison de leurs caractéristiques génétiques spécifiques, sont très difficiles à sélectionner par des moyens conventionnels, comme les arbres fruitiers, les vignes ou les pommes de terre. Il se trouve que ces [...] Lire la suite