Publicité

À New York, cet écureuil était la vraie star de ce match de baseball

Lors d’un match de baseball entre les Yankees et les Orioles ce mardi, un petit animal poilu a surpris les supporters.
Lors d’un match de baseball entre les Yankees et les Orioles ce mardi, un petit animal poilu a surpris les supporters.

INSOLITE - Un petit rongeur qui pique la vedette aux sportifs. Alors que se déroulait un match de baseball entre les Yankees de New York et les Orioles de Baltimore ce mardi 24 mai, l’évènement de la soirée était en tribune, où un écureuil gris a fait irruption dans le champ de vision des supporters.

« Regardez la tête des spectateurs ! », s’amuse le commentateur du match (gagné 6-5 par les Yankees) dans l’extrait vidéo visible ci-dessous, où l’on peut voir l’écureuil courir sur le rebord de la barrière de sécurité du Yankee Stadium de New York avant de sauter.

« C’était dingue ! »

Ce petit animal emblématique des parcs new-yorkais a surpris le public par cette apparition soudaine. D’après la MLB, l’organisation regroupant les ligues majeures de baseball aux États-Unis, l’écureuil a d’abord été aperçu dans l’espace réservé aux entraînements des joueurs des Yankees et « s’est rapidement frayé un chemin jusqu’au sommet du mur ».

Pas une première

Il a ensuite poursuivi sa prouesse athlétique en courant sur le bord du mur, là où une partie du public l’a découvert. Puis c’est la chute : « Après une légère glissade, l’écureuil est tombé sur le mur extérieur de 2 mètres 50 de haut, où il a réussi son atterrissage dans une démonstration d’athlétisme incroyablement impressionnante », décrit la MLB sur son site internet.

Dans les commentaires sous la vidéo, certains s’inquiètent même pour l’animal après cette chute.

« Wow. C’était une longue chute. J’espère que l’écureuil va bien. »

L’année dernière, un écureuil avait aussi pointé le bout de son nez sur la piste d’avertissement, la bande de terre large d’environ 4,5 mètres entre les tribunes et le terrain, causant même le retard d’un match entre les Cubs de Chicago et les Pirates de Pittsburgh. Même chose au début du mois de mai, pendant un affrontement entre les Cardinals de Saint-Louis et les Tigers de Detroit.

À voir également sur Le HuffPost :

Trump s’adonne au «Tomahawk chop», jugé raciste pour les Amérindiens

Aux États-Unis, un stade entier suspendu au destin d’un chat