Sport : les Françaises à la traîne

destinationsante.com
Sport : les Françaises à la traîne

L'activité physique et sportive ne semble pas être le point fort des Françaises. Une enquête, commandée par la Fédération mondiale du coeur dans 5 pays européens, révèle que 42% d'entre elles ne pratiquent pas assez d'activité physique hebdomadaire. C'est bien plus que dans les 4 autres pays concernés par ce sondage.

L'Organisation mondiale de la Santé (OMS) recommande de pratiquer, chaque semaine, au moins 150 minutes d'activité physique modérée ou 75 minutes à un rythme plus intensif. Or, comparées aux Allemandes, aux Danoises, aux Suédoises et aux Britanniques, les Françaises seraient moins enclines à consacrer du temps au sport. Au cours de la semaine où elles ont été interrogées par exemple, plus de la moitié d'entre elles « n'avait participé à aucune compétition sportive, et n'avait pas pratiqué d'entraînement intense tel que la course à pied ou le cyclisme. » Par ailleurs, 22% des Françaises interrogées ont admis « être physiquement inactives ».

Lutter contre les maladies cardiaques

Les hommes, en comparaison, sont plus susceptibles d'avoir atteint la durée d'activité physique recommandée à un rythme hebdomadaire. Ainsi, l'enquête a révélé que 75% des hommes avaient pratiqué 150 minutes de sport, contre seulement 58% des femmes.

Or la pratique régulière, même lorsqu'il s'agit de jardinage ou de marche, participe au maintien en bonne santé. Elle contribue notamment à réduire le risque d'apparition de maladies cardiaques, première cause de mortalité féminine, représentant un tiers des décès féminins dans le monde.

Ecrit par : Dominique Salomon - Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Retrouvez cet article sur destinationsante.com

Contre les courbatures, étirements et hydratation
Equitation : des fondamentaux en un livre
Même sur une luge, la prudence est de mise
Recevez la newsletter de Destination Santé
Accédez à la rubrique Destination Femme