Publicité

Spike Lee et Denzel Washington vont adapter « Entre le ciel et l’enfer » d’Akira Kurosawa

Spike Lee et Denzel Washington vont adapter le thriller japonais, « Entre le ciel et l’enfer » d’Akira Kurosawa.
Jim Spellman / WireImage Spike Lee et Denzel Washington vont adapter le thriller japonais, « Entre le ciel et l’enfer » d’Akira Kurosawa.

CINÉMA - Un duo iconique d’Hollywood. Le cinéaste Spike Lee va retrouver l’acteur américain Denzel Washington sur son prochain film. Ces deux pointures du cinéma s’attaquent à un classique japonais, Entre le ciel et l’enfer d’Akira Kurosawa. Ils proposeront leur interprétation de ce thriller policier sorti en 1963.

Le film original est inspiré de l’histoire vraie d’un enlèvement qui va bouleverser la vie d’une riche famille mais aussi de son chauffeur. Le film était porté par Toshiro Minfune, qui comme Spike Lee et Denzel Washington, collaborait souvent avec le cinéaste japonais.

Apple Original Films, qui produira leur remake du film d’Akira Kurosawa en partenariat avec A24, n’a pas indiqué de date de sortie. Le film passera toutefois au cinéma avant d’être diffusé sur Apple TV +. Le tournage doit commencer en mars 2024, a annoncé Apple mercredi 7 février 2024, d’après l’AFP.

Deux mastodontes de l’industrie

C’est la cinquième fois que Spike Lee va diriger Denzel Washington, après notamment « Malcolm X », et le thriller haletant « Inside Man », sorti 2006.

Depuis, le réalisateur new-yorkais a été couronné d’un Oscar d’honneur pour l’ensemble de sa carrière et a été récompensé par une statuette pour la meilleure adaptation en 2019 pour le film « BlacKkKlansman », qui raconte l’infiltration d’une cellule du Ku Klux Klan à la fin des années 1970. Le film avait déjà valu au cinéaste le Grand Prix lors du festival de Cannes de 2018.

Tout au long de sa carrière, ponctuée par des classiques comme « Do the right thing » (1989), Spike Lee a filmé la vie des Afro-américains, notamment dans son quartier de Brooklyn, et mis en lumière le racisme dont ils ont souffert dans la société américaine.

De son côté, Denzel Washington a été nommé dix fois aux Oscars et a en a remporté deux, comme meilleur acteur dans un second rôle pour « Glory » (1990) et meilleur acteur pour « Training Day » (2002).

À voir également sur Le HuffPost :

Aux Oscars, les directeurs de casting vont enfin avoir leur propre statuette (mais pas tout de suite)

Le Disney « Vaiana » a droit à une suite au cinéma, et ça sortira très prochainement