"Soyez bienveillants": Jean-Michel Blanquer réagit au mouvement #Anti2010 sur les réseaux sociaux

·2 min de lecture
Jean-Michel Blanquer ce jeudi 16 septembre 2021 - Twitter
Jean-Michel Blanquer ce jeudi 16 septembre 2021 - Twitter

C'est un mot d'ordre qui monte depuis plusieurs semaines sur les réseaux sociaux et qui a cumulé 40 millions de vues. Le hashtag #Anti2010 vise les élèves nés cette année-là, qui rentrent cette année pour nombre d'entre eux en classe de 6ème.

Sur les réseaux sociaux, des moqueries s'enchaînent sous ce mot d'ordre, générant un véritable harcèlement de ces nouveaux collégiens.

Des propos à la teneur inquiétante qui prennent parfois la forme de menaces et suscitent l'inquiétude chez les enfants et leurs parents depuis la fin de l'été et l'amplification du phénomène, qui aurait commencé à essaimer au cours de l'année scolaire passée et pourrait se traduire autrement que sur les plateformes numériques.

En fin de journée ce jeudi, alors que plusieurs articles de presse, notamment sur BFMTV.com, ont paru pour se faire l'écho de l'inquiétant phénomène, Jean-Michel Blanquer a réagi dans une vidéo postée sur son compte Twitter, appelant à ne rien laisser passer en s'adressant aux collégiens et collégiennes.

"Je vois qu'il y a un mouvement qui monte et qui consiste à mal accueillir les élèves de 6ème, et à embêter les élèves nés en 2010. C'est évidemment complètement stupide, c'est contraire à nos valeurs, rappelez-vous quand vous étiez 6ème vous-mêmes, c'était spécial d'arriver au collège et vous comptiez sur la bienveillance de tout le monde", déclare le ministre de l'Éducation nationale."Soyez bienveillants à votre tour, soyez des vecteurs de fraternité, soyez des ambassadeurs contre le harcèlement, dites à tous les élèves nés en 2010, dites à tous les élèves de 6ème 'bienvenue au collège'", exhorte-t-il ensuite, appelant à utiliser un nouveau mot d'ordre, #BienvenueAux2010, en lieu et place du hashtag préexistant.

Dans le tweet, le ministre rappelle que deux numéros existent pour signaler des faits de harcèlement (3020) et de cyber-harcèlement (3018). Ces numéros sont tous deux gratuits et destinés aux élèves et à leurs parents comme aux professionnels.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles