Elle fait une soupe, son Thermomix lui explose au visage

·2 min de lecture
Une femme a été brûlée au premier et second degrés. Le bouchon de son robot a sauté en pleine cuisson. (Photo d'illustration : Getty Images)

Une habitante des Alpes-Maritimes a été brulée au premier et second degrés alors qu'elle faisait une soupe. Le bouchon de son robot aurait sauté en pleine utilisation.

Au mois de juillet, alors qu'elle faisait une soupe avec son Thermomix TM31, un robot cuiseur de la marque Vorwerk, une habitante des Alpes-Maritimes a été victime de brûlures au premier et au second degrés sur le visage, le haut du thorax et les bras, rapporte Nice-Matin

"J’avais le nez dessus lorsque le bouchon de fermeture a sauté d’un coup", confie-t-elle au quotidien. Après l'incident, elle s'est rendue à la pharmacie la plus proche qui lui a conseillé d'aller aux urgences."J'avais des cloques partout sur le visage. Il a fallu les percer une à une." Près de deux mois après l'accident, des plaques rouges apparaissent encore de temps en temps sur son visage. 

Un incident de plus 

Ce n'est pas la première fois que le Thermomix TM31, qui n'est désormais plus commercialisé, provoque des incidents. Selon Nice-Matin, il a déjà eu des dizaines de plaintes dans le monde concernant ce modèle dont notamment une condamnation en Espagne. 

Le fabricant de Thermomix a proposé une indemnisation à la victime de ce nouvel incident mais son avocat souhaite déposer une assignation en référé expertise pour établir "l'étendue des préjudices subis". Par la suite, une procédure pour obtenir une indemnisation pourrait éventuellement être diligentée. 

"Et qu’on ne vienne pas nous parler d’une mauvaise utilisation de l’appareil, a-t-il déclaré à Nice-Matin. Car ce robot ménager est justement censé s’arrêter de fonctionner lorsqu’il y a un défaut de sécurité. Or, un défaut de sécurité, c’est bien ce qu’il s’est passé."

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles