Publicité

"On en souffre tous" : cet aveu de David Guetta en évoquant la dépression d’Avicii qui s’est suicidé

La mort d’Avicii en avril 2018 a ébranlé le monde de la nuit. Le célèbre DJ suédois s’est en effet éteint à 28 ans à peine des suites d’un suicide. Un geste désespéré traduisant le mal-être profond qui le rongeait depuis tant d’années et qui l’avait même plongé dans l’alcool.

Comme Avicii, de nombreux DJ font face eux-aussi à des problèmes de santé mentale à cause de leur métier. C’est ce que vient de confirmer David Guetta dans un entretien accordé à Konbini. "Cette pression, on en souffre tous (…) Dur de voir quelqu'un d'aussi gentil et aussi talentueux se détruire comme ça, c'était vraiment dur (…) En tant qu'ami, c'était dur à voir (…) On vend du rêve, on vend toujours ce côté « On a une vie extraordinaire », ce qui est vrai : on est sur scène, on reçoit de l'amour, mais en fait ce qu'on ne voit pas, c'est que c'est très difficile", a-t-il affirmé.

"On se parle souvent entre nous de ça parce qu'on ne peut pas décemment se plaindre parce que notre vie elle est tellement extraordinaire. Elle fait rêver tellement de gens, donc on ne peut pas parler du côté sombre, du fait qu'on est obligés d'être performants en permanence, chaque jour, chaque heure", a-t-il poursuivi.

À lire également

David Guetta bientôt papa à nouveau : l’annonce surprise de sa compagne Jessica Ledon sur un tapis rouge !

David Guetta n’est pas le premier DJ à prendre la parole pour mettre en lumière les problèmes de santé mentale liés à ce métier. "Tim (Berling, le véritable nom d’Avicii, ndlr) était plus fragile émotionnellement que les autres et, dans notre métier, il faut être costaud psychologiquement, bien ancré, avec de vrais piliers autour de soi, comme mon épouse, ma famille, mes amis, une dizaine de personnes qui ne m’ont jamais lâché. Plus le succès est fort et rapide, plus il est difficile à gérer. Moi, j’ai eu la chance d’évoluer par paliers", expliquait par exemple Martin So...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi