"Une souffrance constante" : Indra défigurée par le Botox, elle raconte son calvaire

Devant les caméras du documentaire "Que sont-ils devenus ?", diffusé le 16 juillet sur TFX, la comédienne et chanteuse suédoise Indra a révélé les complications physiques qu'elle a subies suite à une injection au Botox en 2006.

Ce vendredi 15 juillet, la chaîne TFX diffusait l'émission Que sont-ils devenus ?, qui s'intéresse aux "Stars aux tubes d'un jour" qui sont progressivement retombées dans l'anonymat après avoir connu la gloire. Ce fut notamment le cas d'Indra, la chanteuse et comédienne suédoise. Cette dernière a profité de cet entretien pour donner de ses nouvelles et raconter comment "son rêve de jeunesse éternelle a viré au cauchemar".

Tout a commencé lorsqu'elle a décidé en 2006 de faire une injection de Botox. "Je me rappelle, j'ai eu deux explosions derrière la nuque. Comme quelque chose qui pétait, tout qui avait lâché. Je sentais la tête qui descendait. J'étais bloquée vers le bas. Je commençais même à avoir une luxation de la mâchoire tellement ça tirait vers le bas" s'est-elle confiée face caméra, en expliquant alors avoir développé un syndrome. 

"Je suis épuisée"

Un problème que la mère d'Ollie s'était empressée d'expliquer aux médecins, mais ces derniers l'ont accusé de se "faire des films" ou l'ont conseillé d'aller voir un psychologue. "C'est terrible d'entendre ça. (...) On me dit souvent : 'Pourquoi tu es gonflée ? Tu fais des injections ?' Non, c'est l'oedème, c'est le poids" a-t-elle expliqué.

Une situation qui s'est empirée à cause d'un traitement à la cortisone, qui a rendu les symptômes du syndrome "encore...

Lire la suite

À lire aussi

Ricardo (Les Anges), défiguré à cause d'un poulpe, raconte son calvaire
Sarah Fraisou : Défigurée par la chirurgie esthétique, elle raconte son calvaire
Linda Evangelista défigurée par la chirurgie : enfin la fin du calvaire ?

VIDÉO - Linda Evangelista défigurée par la chirurgie : enfin la fin du calvaire ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles