Sorties cinéma : Crawl, The Operative, La Source... Les films de la semaine

Emilie Schneider, Vincent Formica et Laurent Schenck
Anecdotes de tournage, notes d'intention, informations cinéphiles : chaque semaine, découvrez les coulisses des sorties cinéma.

Crawl de Alexandre Aja

Avec Kaya ScodelarioBarry PepperMorfydd Clark...

Le saviez-vous ? Crawl est produit par Sam Raimi, réalisateur de la saga culte Evil Dead. Lui et Alexandre Aja avaient déjà failli collaborer lorsque ce dernier était arrivé aux Etats-Unis. S'il avait finalement choisi de faire le remake de La Colline a des yeux, Aja était en lice pour réaliser Les Passagers avec Kristen Stewart, produit par Raimi et réalisé finalement par les frères Pang.

 

Wonderland, le royaume sans pluie de Keiichi Hara

Avec Mayu MatsuokaAnne WatanabeMasachika Ichimura...

 

The Operative de Yuval Adler

Avec Diane KrugerMartin FreemanCas Anvar...

Le saviez-vous ? The Operative est inspiré de faits réels relatés dans le roman "The English Teacher" de l’ancien agent de renseignements israélien Yiftach Reicher Atir. Condensé de témoignages d'agentes du Mossad, elle s'applique à rendre compte avec authenticité de l'expérience du métier d'espion au Moyen-Orient. Le cinéaste Yuval Adler confie : "Lorsque j’ai lu The English Teacher de Yiftach Reicher Atir, ex-agent du Mossad devenu romancier, j’ai été captivé. Son soin à décrire les conséquences psychologiques du travail de l’espion, son extrême souci du détail et son exploration de l’aspect personnel du renseignement d’origine humaine m’ont fasciné. Le roman s’inspire de véritables agents et de faits réels, si bien qu’il a été fortement censuré à sa parution en Israël."

 

La Source de Rodolphe Lauga

Avec SneazzyChristophe LambertAlice David...

Le saviez-vous ? Pour jouer Samir, Rodolphe Lauga ne voulait pas d’acteur connu et ne souhaitait pas non plus passer par une étape de casting. Il se rappelle : "Un jour, il me revient que la première fois où j’ai entendu parler de l’histoire de Karim, donc, avant même de le rencontrer, je travaillais sur un clip pour 1995, un petit groupe de rap de la Porte d’Orléans. Il était composé de mecs qui, depuis, ont tous fait des carrières en solo. Il y avait notamment Nekfeu, Alpha Wann et… Sneazzy. C’est l’illumination : je me dis que j’ai trouvé mon Samir. J’en parle à mes producteurs, Maxime Delauney et Romain Rousseau, qui, après hésitation - Sneazzy n’étant ni acteur ni surfeur - me donnent le feu vert. Je ne sais pas si le rap mène à tout, mais Sneazzy va se révéler comédien né.

 

303 de Hans Weingartner

Avec Anton SpiekerMala EmdeCaroline Erikson...

Le saviez-vous ? Selon Hans Weingartner, il a a été très compliqué de trouver les acteurs pour ce film. Presque impossible. Au final, ça lui a pris presque quatre ans pour les trouver. "J’ai essayé de travailler dans un premier temps avec des acteurs amateurs, mais ça n’a pas fonctionné. J’ai essayé avec des acteurs européens mais je n’étais pas l’aise à l’idée de travailler dans une langue autre que la mienne. Le problème est que les acteurs ne sont pas habitués à parler dans un langage complexe. Les personnages disent des choses simples dans la plupart des films. Il a été extrêmement difficile de faire en sorte que des phrases théoriques et scientifiques sonnent justes. Je devais trouver des acteurs qui comprenaient de quoi Jan et Jules discutaient et qui aimaient en débattre."

 

Give Me Liberty de Kirill Mikhanovsky

Avec Chris GalustLauren 'Lolo' SpencerDarya Ekamasova...

De quoi ça parle ? Vic, malchanceux jeune Américain d’origine russe, conduit un minibus pour personnes handicapées à Milwaukee. Alors que des manifestations éclatent dans la ville, il est déjà très en retard et sur le point d’être licencié. A contrecœur, il accepte cependant de conduire son grand-père sénile et ses vieux amis Russes à des funérailles. En chemin, Vic s’arrête dans un quartier afro-américain pour récupérer Tracy, une femme atteinte de la maladie de Lou Gehrig. C’est alors que la journée de Vic devient joyeusement incontrôlable...