Publicité

Sortie ratée, sauvetage in extremis… l’improbable action en MLS

Un premier accroc pour l'Inter Miami cette saison. Invaincue lors de ses quatre premiers matchs, la franchise floridienne s’est inclinée à domicile face à Montréal (2-3) en MLS, dimanche. Quelques instants avant de concéder l’ouverture du score (0-1, 13e par Fernando Alvarez), l'équipe de Lionel Messi (forfait) a bien failli encaisser un but d’une drôle de manière.

L'attaquant joue trop la sécurité

Lancé par le milieu canadien Mathieu Choinière, Matias Coccaro s’est retrouvé seul devant le but vide après une sortie totalement manquée du gardien adverse, Drake Callender. Plutôt que de reprendre instantanément, l’Uruguayen a joué la sécurité en contrôlant le ballon, favorisant le retour du défenseur Sergiy Kryvstov à son contact; puis de Callender et du défenseur Noah Allen sur leur ligne. Coccaro a alors fait tourner en rond Kryvstov par une série de dribbles avant de tenter sa chance. Une tentative contrée du bout du pied par le joueur ukrainien.

Coccaro s’est bien rattrapé de cet échec en redonnant l’avantage à son équipe en fin de match (1-2, 75e), pour son premier but en MLS après sa signature fin janvier. Sunusi Ibrahim a corsé l’addition quelques minutes plus tard (1-3, 78e). Jordi Alba, ancien latéral gauche du FC Barcelone, a réduit l’écart dans la foulée d’une superbe frappe du gauche enroulée en lucarne après un service de Sergio Busquets (2-3, 80e), également ancienne légende du club catalan.

Pour cette rencontre, l’entraîneur Gerardo Tata Martino s’est passé des deux autres légendes du Barça au coup d’envoi. Lionel Messi, touché au tibia, a déclaré forfait pour la rencontre alors que Luis Suarez était remplaçant avant d’entrer en jeu en fin de rencontre (77e). Malgré ce premier revers, l’Inter Miami reste en tête de la conférence Est avec le même nombre de points (7) et un match de plus que Montréal, New York, Columbus et Toronto.

Article original publié sur RMC Sport