Enfin une solution pour traiter la maladie d’Alzheimer ?

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Les chercheurs ont découvert que l'anticorps et le vaccin aidaient à restaurer la fonction des neurones (Getty Images/iStockphoto)
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Des chercheurs ont mis au point un vaccin et un traitement potentiel contre la maladie d'Alzheimer. Explications.

La recherche avance autour de la maladie d’Alzheimer et les découvertes s'enchaînent. Une nouvelle approche prometteuse pour traiter cette maladie neurodégénérative a été développée par une équipe de scientifiques britanniques et allemands. Des avancées qui permettraient également de mettre au point un vaccin. Ces conclusions ont été publiées dans Molecular Psychiatry.

Dans cette optique, les chercheurs ont développé un traitement à base d'anticorps ainsi qu'un vaccin à composé de protéines. Résultats ? Les scientifiques ont constaté que ces approches réduisaient les symptômes de la maladie d'Alzheimer. Contrairement à de précédentes études, la protéine bêta-amyloïde n’est pas au centre des préoccupations car l'anticorps et le vaccin ciblent une forme différente de la protéine.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Pour éviter la maladie d’Alzheimer, il y a un certain nombre de choses que l’on maîtrise, que l’on peut faire"

Des pertes de mémoire diminuées

"Dans les essais cliniques, aucun des traitements potentiels qui dissolvent les plaques amyloïdes dans le cerveau n'a montré beaucoup de succès en termes de réduction des symptômes d'Alzheimer. Certains ont même montré des effets secondaires négatifs. Nous avons opté pour une approche différente. Nous avons identifié un anticorps chez la souris qui neutraliserait les formes tronquées de bêta-amyloïde soluble, mais ne se lierait ni aux formes normales de la protéine ni aux plaques", a résumé le professeur Thomas Bayer, du Centre médical universitaire de Göttingen.

En ayant recours à des techniques d'imagerie - les mêmes que celles utilisées pour diagnostiquer la maladie d'Alzheimer - ils ont découvert que la fonction des neurones était améliorée chez les patients. De plus, ces traitements luttent efficacement contre la perte de mémoire et réduit la formation de plaque bêta-amyloïde. Autant de manifestations de la maladie qui empoisonnent le quotidien des patients et de leurs proches. Pour l'avenir, les chercheurs sont partis en quête d'un partenaire commercial pour débuter des essais cliniques. Peut-être bientôt une solution pour les plus de 900 000 malades français.

VIDÉO - "Une étude a révélé que ça pouvait entraîner la maladie d’Alzheimer" : tout ce qu’il faut savoir pour bien choisir sa gourde

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles