La solution miracle contre les migraines se trouve dans votre assiette

·3 min de lecture
Products containing a lot of vitamin D. A healthy diet - vitamins.

Selon une étude, un régime alimentaire riche en poissons gras aiderait à réduire la fréquence et l'intensité des crises.

Les migraines empoisonnent le quotidien de 15% de la population mondiale. Une nouvelle étude dévoile une solution pour réduire la fréquence des crises. Et, une fois de plus, tout se passe dans l’assiette. En effet, une alimentation plus riche en poissons gras a aidé les migraineux à réduire leur nombre mensuel de maux de tête et l'intensité de la douleur par rapport aux participants ayant un régime plus riche en graisses et huiles végétales. Ces conclusions figurent dans le numéro du 3 juillet de The BMJ.

Cette étude a été menée auprès de 182 adultes souffrant de migraines fréquentes et elle s'est étendue sur les travaux antérieurs de l'équipe sur l'impact de l'acide linoléique et de la douleur chronique. Des études antérieures ont cherché à identifier si l'acide linoléique enflammait les tissus et les voies de traitement de la douleur liée à la migraine.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "En respectant la règle des quatre S, 70% des risques de migraine disparaissent"

Trois repas au choix

Les chercheurs ont découvert qu'un régime pauvre en acide linoléique et plus riche en acides gras oméga-3 pouvait apaiser l’inflammation des voies de la douleur. Pendant 16 semaines, les participants ont été assignés au hasard à des régimes alimentaires spécifiques. Les participants ont tous reçu des kits de repas composés de poisson, de légumes, de houmous, de salades et des aliments pour le petit-déjeuner. Un groupe a reçu des repas contenant des niveaux élevés de poisson gras ou d'huiles de poisson gras et une teneur réduite en acide linoléique. Un deuxième groupe a mangé des repas contenant des niveaux élevés de poisson gras et d'acide linoléique plus élevés. Le troisième groupe a reçu des repas avec une teneur élevée en acide linoléique et des niveaux inférieurs de poisson gras.

Au cours de la période d'intervention, les participants ont surveillé leur nombre de jours de migraine, la durée durée des crises et l'intensité. Ils ont aussi observé la manière dont leurs maux de tête affectaient la vie professionnelle, sociale et l'école. Les participants ont également noté la fréquence à laquelle ils ont pris des médicaments. Au début de l'étude, les participants souffraient en moyenne de plus de 16 jours de maux de tête par mois, plus de cinq heures de migraines par jour de maux de tête, et avaient des scores de base montrant un impact sévère sur la qualité de vie malgré l'utilisation de plusieurs médicaments contre les maux de tête.

VIDÉO - Carnet de Santé - Dr Christian Recchia : "Vous ne le savez peut-être pas mais manger du poisson peut sauver votre vie"

Privilégier le poisson gras

Résultats ? Le régime pauvre en huile végétale et plus riche en poisson gras a réduit de 30 et 40 % le nombre total d'heures de maux de tête par jour et de jours de maux de tête par mois. Les échantillons de sang de ce groupe de participants présentaient également des niveaux inférieurs de lipides liés à la douleur.

"Cette recherche a trouvé des preuves intrigantes que les changements alimentaires ont le potentiel d'améliorer une douleur chronique très débilitante comme la migraine sans les inconvénients connexes des médicaments souvent prescrits", assure Luigi Ferrucci, directeur scientifique du National Institute on Aging.

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles