Soixante ans plus tard, le mystère des évadés d’Alcatraz demeure

FBI

Les autorités américaines ont dévoilé cette semaine des images faites par ordinateur de ce à quoi pourraient ressembler les trois mystérieux évadés d’Alcatraz.

Sont-ils toujours en vie ? Ont-ils pris une autre identité ou péri lors de leur spectaculaire évasion ? Depuis soixante ans, les évadés de la prison d’Alcatraz , à San Francisco, alimentent toutes les rumeurs. Cette semaine, les U.S. Marshals ont dévoilé trois photos faites par ordinateur, qui montrent les visages des prisonniers à l’âge qu’ils auraient aujourd’hui. Frank Morris, Clarence Anglin et son frère John Anglin ont pris la fuite en 1962 et n’ont plus jamais été revus. En plus de ces images, les autorités ont mis à disposition un numéro de téléphone afin de récolter toute information sur cette mystérieuse affaire qui ne cesse de passionner.

Ce pénitencier de haute sécurité a en effet vu passer entre ses murs de pierre Al Capone, dit Scarface, baron du crime organisé de Chicago, Creepy Karpis, qui y passa 26 ans, ou encore Henri Young, qui assassina un codétenu à la petite cuillère… On disait de cet endroit qu’il était le plus sûr du pays. Pourtant, en 1962, trois compères sont parvenus à le faire déjouer.

Une mystérieuse lettre

Le 11 juin de cette année-là, Frank Morris et les frères Clarence et John Anglin, tous condamnés pour braquages de banques, parviennent à s’évader. Durant des mois, ils ont creusé un tunnel à travers les murs à l’aide de cuillères aiguisées. Après le couvre-feu des gardiens, à 21 heures, les trois camarades mettent en place les derniers détails de leur plan. Dans leurs lits, ils installent de fausses têtes en plâtre et en papier mâché qui leur servent de leurres. Puis, le trio parvient à se rendre dans un couloir de service situé derrière leurs cellules. Ils montent ensuite sur le toit et descendent vers la mer, où ils retrouvent un radeau de fortune fait d’un assemblage de vieux(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles