Publicité

Ce soir sur Netflix : cette série est un vrai plaisir coupable à savourer sans modération

CW
CW

C’est l’histoire d’une ville. D’une petite ville. Et des gens qui vivent dans cette ville” : bienvenue à Riverdale, contrée (et série) aux apparences trompeuses. Au menu, secrets, drames et démesure : attachez vos ceintures.

Adaptée des Archie Comics – ces bandes dessinées des années 1940 qui ont bercé l’enfance de plusieurs générations d’américains –, la série met en scène les aventures du célèbre rouquin Archie Andrews et de sa bande d’amis.

Mais ici le ton est assombri : la mort du jeune Jason Blossom au cours de l’été a secoué la ville. C’est dans cette ambiance sordide que la mystérieuse Veronica Lodge débarque au lycée et rencontre les fameux Betty, Jughead et Archie. Le groupe d’adolescents, uni pour le meilleur mais surtout pour le pire, fera tout pour élucider les plus grands mystères de la ville. Et ils sont nombreux ! Meurtres, tueur en série cagoulé, guerre de gangs, secte et satanisme : à Riverdale, tout est permis – on insiste sur “tout”.

Le moins que l’on puisse dire c’est qu’un voyage abracadabrant vous attend. Dès ses débuts, Riverdale intrigue et se démarque par son sens du rythme, de l’éclairage et de la composition. Sa cinématographie – à la Twin Peaks – évoque les thrillers criminels les plus acclamés et lui donne une saveur inédite dans le genre ado, volontairement rétro et intemporel, dans lequel elle s’inscrit.

Mais attention, malgré ses allures de Gossip Girl sombre et meurtrière, Riverdale étonne et questionne, et surtout vous…

Lire la suite sur AlloCiné

Ce soir sur Netflix : des personnages qu'on envie, qu'on aime et qu'on déteste... C'est dans Gossip Girl !

Vampire Diaries sur Netflix : la série qui a dépoussiéré le mythe du vampire