Publicité

Ce soir sur ARTE : Règlements de comptes à O.K. Corral a eu une suite 10 ans après, et c'est encore meilleur !

The Mirisch Corporation
The Mirisch Corporation

C'est peu dire que le célébrissime Règlements de comptes à O.K Corral est une figure totémique de l'Histoire de l'Ouest américain. L'histoire du shérif Wyatt Earp lancé dans sa guerre impitoyable contre le clan des Clanton, qui culminera avec le fameux duel, a logiquement inspiré de très nombreux westerns, de qualités inégales d'ailleurs.

Dans le haut du panier se trouve bien entendu le chef-d'oeuvre de John Sturges sorti en 1957, emmené par deux fabuleux comédiens. Burt Lancaster sous les traits du shérif; et Kirk Douglas, qui campe Doc Holliday, l'ex dentiste alcoolique et joueur de poker, mais surtout très fine gâchette. Bercé par l'inoubliable air musical composé par Dimitri Tiomkin, le film fait largement partie des incontournables de la carrière de Douglas d'ailleurs.

Une suite meilleure que le premier film ?

En dehors des cinéphiles avertis évidemment, très peu savent que ce classique du western possède une suite directe, sortie dix ans plus tard, sous le titre Sept secondes en enfer. Réalisé par le même John Sturges, Sept secondes en enfer réunit une brillante distribution, d'autant plus perturbante pour le spectateur que le film commence précisément là où se termine le film de 1957, avec le duel final !

Exit donc Burt Lancaster sous les traits de Wyatt Earp, place à un tout aussi excellent James Garner. Ivre de vengeance après le massacre, le marshall entreprend aussitôt une expédition punitive pour "terminer" le travail, toujours épaulé par un…

Lire la suite sur AlloCiné

Ce soir sur Arte : le plus grand film de science-fiction jamais réalisé, Dune version Jodorowsky

"Il est revenu très contrarié de son échange avec lui" : comment Steven Spielberg s'est disputé avec son réalisateur préféré