Ce soir à la télé : Une histoire d'amour légendaire, l'athlétisme pour la première fois sur le sol américain

"Aimer signifie ne jamais avoir à dire que je suis désolé". Arte propose, ce dimanche soir en prime time, un film culte pour les amateurs de romance. Sorti en 1970, "Love Story" raconte la rencontre entre Oliver Barrett IV, un homme issu d'une famille aisée, étudiant en droit à Harvard, et Jennifer Cavalleri, une jeune fille à la bibliothèque où elle travaille pour payer ses études. Malgré le fait qu'ils appartiennent à des classes sociales différentes leur amour devient plus fort que tout mais sera soumis aux épreuves de la vie...

Avec Ali MacGraw et Ryan O'Neal

Dans ce film américain sorti en 1970, Arthur Hiller réunit à l'écran Ryan O'Neal et Ali MacGraw. Cette dernière a été récompensée l'année suivante du Golden Globe de la Meilleure actrice dans un film dramatique. Francis Lai, lui, a été auréolé de l'Oscar de la meilleure musique originale.

Salué par le monde du septième art, le film a aussi trouvé grâce aux yeux du public puisqu'il a cumulé au box-office plus de 106 millions de dollars de recettes dans le monde. Ce succès a donné des idées à John Korty, qui a réalisé la suite, "Oliver's Story" avec Ryan O'Neal en 1978.

Et aussi ?

France 4 retransmettra ce dimanche soir en prime time (20h-23h) et en direct la troisième journée de la 18e édition des championnats du monde d'athlétisme qui se dispute du 15 au 24 juillet à Eugene. C'est la première fois que l'événement se déroule aux Etats-Unis.

Aux...

Lire la suite


À lire aussi

"Dirty John" : TF1 propose sa nouvelle série américaine adaptée d'une histoire vraie ce soir
Présidentielle US : BFMTV lance ce soir un rendez-vous quotidien dédié à la campagne américaine
"FBI" : M6 lance sa nouvelle série américaine ce soir

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles