Publicité

Comment soigner une toux qui persiste après une infection ?

Déjà, être malade n’est pas une partie de plaisir, mais lorsqu’une toux s’installe et dure pendant des semaines, cela peut être vraiment pénible. Ce que les médecins appellent la toux posinfectieuse peut durer entre trois et huit semaines, selon une récente étude parue dans le Canadian Medical Association Journal (CMAJ). Elle touche entre 11 et 25% des adultes après une maladie infectieuse respiratoire.

Pour la traiter, il existe plusieurs produits thérapeutiques proposés en pharmacie : sirop, médicament antitussif, phytothérapie… Beaucoup de traitements, pour peu de résultats, constatent les auteurs. “Des revues systématiques d'essais contrôlés randomisés évaluant les corticostéroïdes inhalés (utilisés également contre l’asthme, ndlr, les bronchodilatateurs et les agents oraux contre la toux post-infectieuse ont conclu qu'il n'y avait aucune preuve de bénéfice”, écrivent-ils dans leur article. Inefficaces, ils peuvent même provoquer également des effets secondaires indésirables. Récemment, des sirops, solutions buvables et gélules contre la toux, à base de pholcodine, ont même été retirés du marché français, à cause de leur risque allergique.

Seule solution ? La patience. “La plupart des essais ont montré que les symptômes de la toux s'améliorent sans médicament”, poursuivent les spécialistes.

“Rassurer les patients sur le fait que la toux post-infectieuse est limitée dans le temps et qu'elle se résorbe spontanément est important et peut réduire les prescriptions inutiles et coûteuses, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Comment soulager les douleurs au genou : 5 exercices recommandés par une kinésithérapeute
Est-il possible de réaliser une prise de sang sans prescription médicale ?
Peut-on se réveiller d'une mort cérébrale ?
Cancer : la science s'intéresse à ces rares patients qui survivent malgré de mauvais pronostic
Pourquoi faut-il être à jeun avant une prise de sang ?