Publicité

SNCF : après les grèves, les usagers réguliers des trains Intercités vont être dédommagés

SNCF - Bonne nouvelle pour les usagers de la SNCF voyageant en Intercités. Le gouvernement et la compagnie ferroviaire vont rembourser une partie de l’abonnement Intercités et dédommager les utilisateurs fréquents de ces trains, qui ont été « les plus affectés » lors des grèves contre la réforme des retraites, a annoncé ce jeudi 18 mai le ministre délégué aux Transports Clément Beaune.

« Le gouvernement fera, pour les usagers qui ont été les plus affectés, un geste d’indemnisation avec la SNCF », a déclaré le ministre délégué sur France 2, citant notamment les voyageurs des lignes Paris-Toulouse, Paris-Limoges ou encore Bordeaux-Marseille.

L’abonnement des usagers Intercités sera remboursé à hauteur de 50 % pour les mois de janvier à avril 2023 inclus et les voyageurs réguliers, « qui ont fait au moins cinq allers-retours sur cette période [sur un même trajet], recevront une indemnité de 100 euros », a-t-il ajouté, précisant que « ça va commencer dès lundi ».

Le remboursement sera « automatique » pour les abonnés

Pendant le mouvement social de grèves contre la réforme des retraites, ce sont parfois « neuf trains sur 10 qui ont été supprimés certains jours », sachant que ce sont des lignes « qui sont déjà en difficulté en temps normal, avec des problèmes de ponctualité, de régularité », a reconnu Clément Beaune.

Le remboursement sera « automatique » pour les abonnés et se fera en ligne pour les voyageurs réguliers, qui recevront un mail du service client de la SNCF, a précisé le ministère. L’opération devrait concerner près de 20 000 personnes, a-t-on ajouté de même source.

Les Intercités ou « trains d’équilibre du territoire » quotidiens sont subventionnés par l’État, qui couvre 50 % de leurs coûts.

À voir également sur Le HuffPost :

Agent SNCF empoisonné à Saint-Étienne : un suspect mis en examen

Prendre le train en fauteuil roulant, une galère sans nom que dénonce cette élue