La SNCF annonce une nouvelle augmentation du prix des billets

© Mourad ALLILI/SIPA

L'électricité coûte plus cher et le prix du TGV va suivre, mais pas pour tous les billets: la SNCF va augmenter ses tarifs de 5% en moyenne à partir du 10 janvier 2023, tout en protégeant ses trajets à petit prix comme dans les Ouigo. L'opérateur a précisé vendredi les contours de cette hausse attendue, qui concernera surtout les billets achetés à la dernière minute ou les trajets les plus demandés, ainsi que les trajets professionnels.

Les tarifs Pro Business en 1ère classe, les tarifs Liberté et l'ensemble des tarifs proposés aux entreprises vont augmenter de 5% en moyenne, tout comme l'abonnement Max actif (domicile-travail en TGV). Les tarifs des trajets Intercités vont également augmenter de 5%, sous réserve de validation par l'Etat, tandis que les tarifs des TER sont fixés par les régions.

SNCF Voyageurs a cependant mis en place ce qu'elle appelle un "bouclier tarifaire" sur les billets pour les TGV Inoui achetés à l'avance, qui n'augmenteront pas. La grille des tarifs Ouigo (un TGV sur cinq) ne bougera pas non plus, ainsi que les tarifs maximum garantis par la carte Avantage ou les abonnements Max jeunes et senior, à 79 euros par mois. Les hausses seront appliquées selon les trajets et les périodes de l'année via le "yield management", qui détermine depuis les années 1990 le niveau des prix en fonction de la demande. Sur un Paris-Rennes, par exemple, le billet Ouigo acheté à l'avance restera à 16 euros, l'Inoui à 20 euros et le billet acheté avec la carte Avantage...


Lire la suite sur ParisMatch