Publicité

Slovaquie : le gouvernement face à la grogne

Des milliers de Slovaques rassemblées devant le Parlement de Bratislava.

Les manifestants dénoncent un projet de loi visant à alléger les peines pour corruption ou délits économiques.

L'opposition accuse le Premier ministre, Robert Fico, de chercher à protéger les hommes d'affaires proches de son parti.

Sauf surprise, le Parlement slovaque devrait adopter la réforme du code pénal ce jeudi dans le cadre d'une procédure législative accélérée.

L'Union européenne a exprimé ses réticences et conseillé d'engager des consultations préalables à l'adoption de la réforme.