Comment le slogan "Let's go Brandon" est devenu le cri de ralliement des anti-Biden

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
© Sipa
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Joe Biden
    Joe Biden
    46e président des États-Unis d'Amérique

C'est devenu le cri de ralliement de la base républicaine. "Let's Go Brandon", ce slogan anti-Biden s'affiche désormais dans les stades ou sur les casquettes, se décline en chanson, se propage sur Twitter et jusqu'aux travées du Congrès. Mais que signifie t-il? Tout débute le 2 octobre lors d'une interview locale d'un coureur automobile, Brandon Brown, après sa victoire lors d'une course de Nascar. La journaliste lui fait remarquer que la foule chante "Let's go Brandon". En réalité, on entend distinctement la foule scander: "Fuck You Biden!" ("Biden, va te faire f...").

La séquence est, depuis, devenue virale. Pour une partie des Républicains, c'est désormais aussi une façon édulcorée d'insulter Joe Biden sans répéter le mot "Fuck", mot grossier habituellement proscrit de tout discours éduqué.

Plusieurs élus républicains ont prononcé le slogan

C'est ainsi qu'on a vu ces dernières semaines des responsables politiques républicains de premier ordre reprendre la formule. Parmi eux figure le très trumpiste gouverneur de la Floride, Ron DeSantis. Dans un discours prononcé à West Palm Beach, ville où Donald Trump s'est retiré dans son luxueux club de Mar-A-Lago, Ron DeSantis a ainsi raillé "l'administration Brandon".

Jeff Duncan, élu de la Caroline du Sud, a arboré un masque "Let's Go Brandon" à la Chambre des représentants. L'élu républicain de Floride, Bill Posey, a prononcé la phrase au Congrès. Le gouverneur du Texas, Greg Abbott, a lui tweeté la phrase. Le sénateur Ted Cruz, aut...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles