Publicité

Skieurs aguerris, guide de haute montagne… Qui sont les victimes de l’avalanche du Mont-Dore ?

La sortie de ski randonnée a tourné au drame. Dimanche 25 février, un groupe de randonneurs sillonnaient le massif du Mont-Dore quand une avalanche est survenue au lieu-dit du Val d’Enfer, piégeant sept personnes. Selon « La Montagne », quatre skieurs sont morts, deux autres ont été retrouvés indemnes, tandis qu’un blessé léger a été pris en charge par les secours.

Parmi les victimes figure le guide de haute montagne David Vigouroux. Âgé de 50 ans, il était le co-fondateur du bureau des guides d’Auvergne et était considéré comme une véritable figure de la montagne cantalienne et plus largement, auvergnate. Il a d’ailleurs rédigé un livre sur l’histoire de l’alpinisme auvergnat.

Passionné d’escalade et de randonnée, David Vigouroux aimait voyager à la découverte de nouvelles montagnes : il avait notamment été au Groenland.

« Des skieurs aguerris »

Toujours d’après nos confrères, les autres personnes décédées étaient membres de l’association Vichy Verticale Altitude (Viva), affiliée au Club alpin français, et participaient à cette sortie de ski de randonnée organisée par David Vigouroux avec des Cantaliens. Selon Sébastien Dubourg, maire du Mont-Dore cité par « Le Parisien », « ils étaient partis très bien équipés et étaient eux-mêmes des skieurs aguerris ».

Les gendarmes précisent que l’avalanche est survenue dans la petite station du Mont-Dore, à 1 600 mètres d’altitude. Les conditions météorologiques étaient exécrables, mêlant vent et neige fondue. « Ils étaient enco...


Lire la suite sur ParisMatch