Publicité

Ski: la sensation Nils Allègre qui remporte sa première victoire en Coupe du monde à Garmisch

Parti dossard 18, Nils Allègre, le Français âgé de 30 ans, a créé la surprise en prenant la tête à l'issue d'une course au dénouement improbable. Il a finalement devancé l'Italien Guglielmo Bosca (+18 centièmes, premier podium en Coupe du monde) et le Suisse Loïc Meillard (+25/100e). Nils Allègre, qui évolue sur le circuit Coupe du monde depuis 2016 (comme Cyprien Sarrazin), n'était jamais monté sur un podium en 102 départs. Il a toutefois réalisé un très bon début d'hiver avec notamment une 4e place en descente à Val Gardena, en décembre.

Sarrazin savoure pour Allègre

Les grands favoris suisse Marco Odermatt et français Cyprien Sarrazin, qui se partageaient toutes les victoires en vitesse depuis un mois, ont quant à eux été évincés du podium et prennent respectivement les 4e et 11e places. "Ce n'est pas un mauvais run, c'est juste pas un run parfait", a réagi Sarrazin, qui sort du podium pour la première fois cette année. "Je suis très content pour Nils (...), on est dans une grosse émulation et il a fait un run parfait, d'une justesse incroyable, et aujourd'hui ça a payé."

"Odi", double vainqueur du gros globe de cristal, n'était pas sorti du podium en super-G depuis mars 2022. Le Suisse reste toutefois en tête du classement de la spécialité et du classement général. La Coupe du monde de ski alpin se poursuit dimanche avec un deuxième super-G au programme dans la station allemande.

Article original publié sur RMC Sport