Publicité

Ski alpin: "Je suis redevenue amie avec la vitesse", Miradoli savoure son podium à Cortina

Dix mois après une rupture des ligaments croisés du genou gauche, Romane Miradoli retrouve le podium en terminant troisième du super-G de Cortina d'Ampezzo. Une performance à laquelle elle ne s'attendait pas vraiment. "Je suis encore pleine d’émotions. Je ne réalise pas trop. La dixième place en descente samedi m’a libérée. Je me suis dit ‘ça y est, je suis redevenue amie avec la vitesse’. Aller chercher la vitesse ce n’était pas ça. Jusqu’à il y a deux jours je n’avais pas envie d’aller vite. Je pense que j’avais trop d’appréhension. Il a fallu que je prenne une claque sur la première descente (33e) pour que je réagisse le lendemain en me disant ‘c’est bon faut y aller, je skie bien, je suis bien sur mes appuis, je n’ai pas peur’."

"La 10e place d’hier m’a fait du bien. Je me suis répété de me faire confiance. J’ai vraiment réussi à faire mon ski. C’est cool, ça fait plaisir. Je suis hyper contente."

Une troisième place qui montre le potentiel de l'équipe de France

Si ce podium était innatendu, il ne change pas les perspectives de Romane Miradoli pour la suite de la saison. "L’approche des courses ne doit pas changer. Jusqu’à maintenant, dans ma tête, ç’a été l’appréhension de la vitesse en premier plus que des erreurs de ski. J’arrive bien au départ. Il faut que je garde ce point. C’est ce qui me permettra de skier libérée un maximum à toutes les courses."

Cette performance récompense les efforts d'une équipe de France annoncée en difficulté avant le début de saison. "L'équipe a carrément de la ressource! On voit plein de jeunes qui prennent les qualifications dans les trente en slalom. Laura Gauché hier termine quatrième en descente. Ca booste et ça tire tout le monde vers le haut. Faut qu’on s’en serve. Voir les gars sur les podiums aussi. Ca donne le sourire et ça donne envie d’être soi-même performant."

Article original publié sur RMC Sport