Publicité

Ski alpin: grosse frustration pour Clément Noël, en tête du slalom de Bansko avant son annulation

Difficile de ne pas être amer. Alors que Clément Noël était en tête, le slalom de Coupe du monde de Bansko, en Bulgarie, a été annulé ce dimanche à cause de la pluie. La fédération internationale de ski (FIS) a pris cette décision après le passage d'une trentaine de concurrents en première manche. "La météo n'a pas été très coopérative aujourd'hui, mais la sécurité passe avant tout", a communiqué la FIS.

Dès les premiers passages, les skieurs ont été confrontés à des conditions météo extrêmement compliquées, avec de la pluie et du brouillard. La piste a continué de se dégrader rapidement et les écarts entre les premiers partants et les suivants se sont élargis de plus en plus.

"Est-ce que c’était dangereux? Pas sûr"

Forcément une grosse frustration pour Clément Noël, qui avait signé le meilleur temps provisoire en devançant les Norvégiens Timon Haugan et Henrik Kristoffersen de 27 et 38 centièmes. Tous les autres skieurs, dont l'Autrichien Manuel Feller, leader de la Coupe du monde de slalom, étaient à plus d'une seconde du Français.

"Ma manche était bonne, je suis content de la manière dont j’ai skié. Les conditions étaient faciles pour moi, j’avais le dossard 2. J’ai fait une petite faute à un endroit, mais j’ai bien enchaîné, avec du très bon ski, dans la lignée de ce que j’ai fait ces derniers temps. Ça ne paie pas en termes de résultats mais il y a de bonnes choses", a réagi le skieur de Val d'Isère. C’est une occasion manquée pour lui d’aller chercher sa première victoire de la saison.

"Pas de chance que la course soit annulée, je ne suis pas bien placé pour savoir si c’était une bonne décision ou pas. Je suis parti au début, c’est bon à skier mais après on a vu des écarts qui étaient énormes, la neige qui collait au masque. Ce n’était pas une belle course c’est certain, après est-ce que c’était dangereux, pas sûr. C’est comme ça, j’espère qu’on pourra la refaire, ça nous fait deux courses annulées, on aurait pu continuer. Mais sur le ski que je produis je suis content, on va essayer de continuer sur cette lancée pour la suite", a-t-il conclu.

Article original publié sur RMC Sport