Six partis politiques en déficit, dont le PS et le RN

Source AFP
·1 min de lecture
Le Rassemblement national de Marine Le Pen affiche des comptes dans le rouge (- 368.236 euros)  et apparaît comme le parti le plus endetté, avec une dette de 22,32 millions d'euros.
Le Rassemblement national de Marine Le Pen affiche des comptes dans le rouge (- 368.236 euros) et apparaît comme le parti le plus endetté, avec une dette de 22,32 millions d'euros.

L'année 2019 a été compliquée sur le plan économique pour plusieurs grands partis politiques. C'est ce que relève la Commission nationale des comptes de campagne, qui les a certifiés, dans son examen annuel publié dimanche au Journal officiel. Parmi la douzaine de partis affichant des recettes supérieures à 1,5 million d'euros, six ont fini l'exercice 2019 en déficit, dont le PS, le RN et le PCF.

Le Parti socialiste, avec une perte de 4,63 millions d'euros, le PCF (- 1,08 million), l'UDI (- 1,05 million), Lutte ouvrière (- 479 839 euros), l'UPR (- 420 516 euros) et le Rassemblement national (- 368 236 euros) affichent des comptes dans le rouge. Le RN de Marine Le Pen apparaît comme le parti le plus endetté, avec une dette de 22,32 millions d'euros, devant Les Républicains (18,93 millions d'euros), le PS (10,82 millions) ou encore le PCF (6,16 millions). La République en marche affiche, quant à elle, un bénéfice de 4,73 millions et une dette de 2,46 millions.

498 comptes déposés pour 2019

La crise sanitaire a compliqué la tâche des partis et de la commission : la date limite de dépôt des comptes auprès de cette dernière, initialement fixée au 30 juin 2020, a été reportée au 11 septembre 2020, et, malgré ce report, « de nombreux partis ont soit déposé des comptes incomplets dans un premier temps, soit déposé des comptes quelques jours ou quelques semaines après la date limite », indique la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiq [...] Lire la suite