Six lions et trois tigres du zoo de Washington ont été testés positifs au Covid-19

·1 min de lecture
Un lion dans un zoo (image d'illustration). - AFP
Un lion dans un zoo (image d'illustration). - AFP

Six lions et trois tigres du zoo de Washington ont été testés positifs au Covid-19 et sont traités pour leurs symptômes, ont annoncé vendredi les responsables de l'établissement.

"Le week-end dernier, les gardiens ont observé une baisse d'appétit, de la toux, des éternuements et une léthargie" chez six lions d'Afrique, un tigre de Sumatra et deux tigres de Sibérie qui ont été testés positifs au Covid-19 lors de tests préliminaires, a indiqué le zoo dans un communiqué.

Les résultats de tests de confirmation sont attendus dans les prochains jours, a précisé l'établissement. Aucun autre animal n'a pour le moment montré de signes d'infection.

Les fauves contaminés sont soignés à l'aide d'anti-inflammatoires, de médicaments contre la nausée et d'antibiotiques contre le risque de pneumonie. Les responsables du zoo ont souligné que le public n'était pas en danger, étant donné la distance considérable entre l'habitat des félins et les visiteurs.

Les animaux également concernés par la vaccination

Les contaminations de ces fauves interviennent alors que plusieurs zoos américains, dont le zoo de Washington, ont annoncé mardi le lancement d'une campagne de vaccination des espèces animales susceptibles d'êtres infectées au Covid-19 dans ces établissements.
Avant les félins, des primates avaient déjà été affectés par le virus aux États-Unis, plusieurs gorilles du zoo de la ville d'Atlanta en Géorgie ayant notamment été testés positifs la semaine dernière. Pour se prémunir de ce mal, les animaux du zoo de la capitale américaine seront donc vaccinés dans les prochains mois avec un sérum développé par la firme spécialisée Zoetis.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles