Six hommes reconnaissent le même enfant... pour obtenir un titre de séjour

Un juge des enfants du tribunal de Coutances s’est aperçu qu’une petite fille, née en 2012, avait été reconnue par six hommes. (Getty Images/iStockphoto)

Dans la Manche, à Coutances, un juge pour enfant a réalisé qu’une petite fille de 10 ans avait été reconnue par six pères différents, tous en demande de titre de séjour. Un homme a été condamné à six mois de prison ferme le 4 mai 2022.

Une jeune femme est tombée enceinte en 2012 après avoir vécu dans un foyer où elle avait été placée. Seule au monde, elle a rencontré un jeune homme ivoirien qui a effectué selon Actu.fr une reconnaissance de paternité anticipée. Une démarche lui ayant permis d’acquérir un titre de séjour.

Une opération couronnée de succès, qui a donné l’idée à un homme de la même communauté de répéter la démarche. Cinq autres Ivoiriens ont alors déclaré leur paternité du même enfant dans des mairies différentes.

“Rendre service”

Au tribunal de Coutances, la jeune maman a expliqué au juge qu’elle voulait juste “rendre service” et qu’elle ne savait pas que c’était illégal. Tous les hommes poursuivis par le parquet ont justifié leur démarche par le besoin d’obtenir des papiers après avoir fui la guerre civile en Côte d’Ivoire en 2010.

La justice a sanctionné les pseudo pères à des peines de prison avec sursis ou des amendes. Seul l’organisateur des démarches a écopé de six mois de prison ferme, une peine déjà réalisée en préventive.

VIDÉO - Présidentielle : les jeunes ivoiriens "soulagés" par la réélection de Macron