Site Internet, tournée… Éric Zemmour hyperactif à l’approche de la présidentielle

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le polémiste Éric Zemmour en juin 2021.
Le polémiste Éric Zemmour en juin 2021.

L?effervescence autour d?Éric Zemmour monte encore d?un cran. Le journaliste, à qui de nombreux observateurs prêtent des ambitions élyséennes, semble en effet avancer ses pions, à huit mois de la présidentielle de 2022. Son dernier coup en date ? Le lancement d?un site Internet baptisé « Croisée des chemins », destiné à recueillir les inscriptions pour une série de conférences autour de son ouvrage à paraître le 16 septembre 2021, comme le révèlent ce samedi nos confrères d?Europe 1.

Si le but officiel de l?opération est d?assurer la promotion de La France n?a pas dit son dernier mot, d?aucuns ne manqueront pas de trouver à cette tournée nationale comme un air de campagne électorale. L?éditorialiste qui officie sur CNews débutera ses pérégrinations le 17 septembre à Toulon (Var) avant de se rendre à Nice, dans les Alpes-Maritimes. Ses prochaines étapes seront ensuite annoncées au fil de l?eau.

« Je pars à la rencontre des Français »

Éric Zemmour avait déjà annoncé le 1er septembre son intention de sillonner l?Hexagone : « La France est à la croisée des chemins, mais elle n?a pas dit son dernier mot. Je pars à la rencontre des Français pour leur présenter mon nouveau livre. Dans le cadre de ces échanges avec les Français, je ne pourrai plus assurer ma chronique de fin de semaine dans Le Figaro », avait-il indiqué sur Twitter.

Le journaliste, donné à 7 % selon un récent sondage, avait en outre participé samedi 28 août à la rentrée politique du microparti Obj [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles