Un simple mal de gorge pourrait cacher… un cancer mortel

Young woman touching painful neck, sore throat for flu, cold and infection (eternalcreative via Getty Images)

Le mal de gorge est souvent assimilé à des maladies connues comme l’angine ou la rhinopharyngite. Mais dans certains cas, cette douleur cacherait une réalité bien plus grave.

En cette période de l’année, nombreux sont ceux qui ont le nez qui coule ou bien mal à la gorge. Des maux que l’on assimile bien souvent à des maladies connues comme le rhume, l’angine ou la rhinopharyngite à titre d’exemple. Mais attention car parfois, un simple mal de gorge pourrait cacher une réalité bien pire… un cancer de la gorge.

Aussi appelée cancer du larynx, la maladie est le plus souvent identifiée par un mal de gorge persistant. D’autres symptômes peuvent également survenir comme un changement dans la voix, des douleurs à la déglutition, une grosseur ou un gonflement dans le cou, une toux ou un essoufflement de longue durée, un sifflement aigu à la respiration ou des difficultés à respirer. Une mauvaise haleine, une perte de poids involontaire ou une fatigue extrême peuvent également être des signes.

VIDÉO - Dr Christian Recchia : "C’est le premier cancer, tous sexes confondus, alors il faut y penser"

La prudence est de mise

Toutefois, un mal de gorge n'est pas toujours un signe de cancer et les experts ont averti que cela pouvait également être un symptôme d'un groupe d'infections bactériennes appelées infections streptococciques. Le plus mineur d'entre eux, comme évoqué précédemment, est l'angine streptococcique (amygdalite bactérienne). Mais "il y en a aussi des plus graves, comme la scarlatine, la bactériémie (bactérie dans le sang) et le syndrome de choc toxique", a déclaré le Dr Gabriela Pichardo de Resilient Health Austin, aux États-Unis.

En France, pour l'année 2018, le nombre estimé de nouveaux cas de cancer du larynx était de 2 753 chez les hommes et de 407 chez les femmes, selon les informations divulguées par Santé publique France.

VIDÉO - Val Kilmer veut partager son histoire après avoir survécu à un cancer de la gorge