Simone Gbagbo acquittée de crimes contre l'humanité

L'ancienne première dame de Côte d'Ivoire Simone Gbagbo a été acquittée mardi des chefs de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en lien avec la guerre civile de 2011, qui a fait dans les 3.000 morts, a annoncé la télévision nationale. /Photo d'archives/REUTERS/Joe Penney

ABIDJAN (Reuters) - L'ancienne première dame de Côte d'Ivoire Simone Gbagbo a été acquittée mardi des accusations de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité en lien avec la guerre civile de 2011, a annoncé la télévision nationale.

La Côte d'Ivoire a refusé de l'extrader pour qu'elle réponde d'accusations analogues devant la Cour pénale internationale (CPI), où son mari est actuellement jugé.

L'épouse de l'ex-président Laurent Gbagbo a déjà été condamnée en 2015 en Côte d'Ivoire à 20 ans de prison pour "atteinte à la sûreté de l'Etat".

(Loucoumane Coulibaly; Eric Faye pour le service français)

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages