« Silex and the City » : François Hollande va prêter sa voix dans le prochain long-métrage d’animation

Former French President François Hollande delivers a speech during a meeting to support Annick Taysse and Philippe Brugere, candidates of the Gauche Republicaine et Democrate party in the first constituency of the Correze department for the upcoming French legislative elections, in Tulle, on June 6, 2022. (Photo by PASCAL LACHENAUD / AFP)
PASCAL LACHENAUD / AFP Former French President François Hollande delivers a speech during a meeting to support Annick Taysse and Philippe Brugere, candidates of the Gauche Republicaine et Democrate party in the first constituency of the Correze department for the upcoming French legislative elections, in Tulle, on June 6, 2022. (Photo by PASCAL LACHENAUD / AFP)

PASCAL LACHENAUD / AFP

François Hollande, ici à Tulle, le 6 juin 2022.

CINÉMA - Un ancien président au cinéma. François Hollande a prêté sa voix pour un long-métrage d’animation inspiré de la série Silex and the City, a-t-on appris ce lundi 29 août auprès de son entourage et de l’auteur, le dessinateur Jul.

François Hollande a enregistré, avec son épouse Julie Gayet, les voix de personnages qui interviendront dans le premier long-métrage du dessinateur, auteur de cinq saisons de la série d’animation Silex and the City (sur Arte), a indiqué son entourage à l’AFP.

L’ancien président l’avait révélé samedi dans la Charente Libre : « Il me l’avait déjà demandé depuis plusieurs années. J’avais décliné parce que ce n’était pas le moment. Là, il m’a demandé de faire pendant quelques minutes une voix ».

Le dessinateur a l’habitude de faire intervenir dans sa série des sportifs, scientifiques, philosophe, journalistes, et bien sûr des hommes et femmes politiques, mais « c’est la première fois que c’est un président de la République », s’est-il réjoui ce lundi auprès de l’AFP.

Dans le long-métrage, qui portera le même nom que sa série « intello et bavarde », sorte de fresque de notre époque à la sauce paléolithique, les voix « sont enregistrées avant et on anime par-dessus », relate le dessinateur.

« C’est un comédien démentiel »

« Il y a des gens qui sont plus ou moins doués. Lui, c’est un comédien démentiel. Il était dingue, hyper marrant », a-t-il assuré, sans dévoiler le personnage que va camper François Hollande.

« Il ouvre le film, et on le retrouve tout du long », précise le dessinateur, qui avait « eu l’occasion de croiser l’ancien président à de nombreuses reprises », dans le cadre de son métier d’origine de dessinateur de presse.

« Il suit mon travail », et « j’avais déjà enregistré pas mal de ses ministres, et notamment de nombreux ministres de la Culture, comme Najat Vallaud-Belkacem, Audrey Azoulay ou Fleur Pellerin, ou encore Frédéric Mitterrand », rappelle Jul, qui espère que le long-métrage pourra sortir à l’automne 2023.

Ce film d’animation chorale, co-réalisé avec Jean-Paul Guigue, aura un casting impressionnant : on y trouvera par exemple les voix des comédiens Guillaume Galienne, Clément Sibony, Léa Drucker, Frédéric Pierrot, Bruno Solo ou Michel Vuillermoz, mais aussi celles des écrivains Amélie Nothomb et Frédéric Beigbeder, des journalistes tels Augustin Trapenard ou Léa Salamé, ou encore l’animateur de radio-télévision Stéphane Bern.

À voir également sur Le HuffPost : Juppé, Hollande, Macron... Quand Boris Johnson se payait les dirigeants français

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi