"S'il le faut, je le ferai": Christiane Taubira prête à débattre avec Éric Zemmour

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Christiane Taubira lors d'un déplacement le 10 janvier 2022 à Nantes - LOIC VENANCE © 2019 AFP
Christiane Taubira lors d'un déplacement le 10 janvier 2022 à Nantes - LOIC VENANCE © 2019 AFP

"Je le ferai, mais sans joie." Invitée dans l'émission C à vous sur France 5 ce lundi soir, Christiane Taubira a déclaré qu'elle accepterait de débattre avec le candidat d'extrême droite, Éric Zemmour.

"En politique, je ne crains pas, je bataille. J'observe une grande porosité entre la droite républicaine et l'extrême droite (...) Et s'il faut débattre avec Éric Zemmour, je le ferai, mais ce sera sans joie", a-t-elle indiqué.

"Un socle commun pour débattre"

Mais l'ex-garde des Sceaux a estimé qu'elle préférerait "un socle commun pour débattre." Comprendre: "le respect des la République", "des institutions démocratiques", "la reconnaissance que nous sommes égaux en droits." Et de déplorer l'omniprésence "sur les plateaux télés" de ceux qui ne respectent pas "ce minimum". "Je me rends compte que tout ça a été dilué", a conclu celle qui est pour le moment candidate à l'investiture de la Primaire populaire.

En octobre, la candidate socialiste Anne Hidalgo avait déclaré qu'elle ne souhaitait pas débattre avec Éric Zemmour, dans l’émission Le Grand Jury de LCI RTL Le Figaro. "Je ne débat pas avec un négationniste, un raciste, et une personne qui piétine l'histoire de notre pays", avait-elle lancé.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles