Publicité

Les signalements pour atteintes à la laïcité à l’école ont plus que doublé

40 % des incidents concernent « le port de signes et tenues » religieux.  - Credit:Michel Clementz / MAXPPP / PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP
40 % des incidents concernent « le port de signes et tenues » religieux. - Credit:Michel Clementz / MAXPPP / PHOTOPQR/L'INDEPENDANT/MAXPPP

Le chiffre est record. En octobre dernier, 720 signalements pour atteintes à la laïcité ont été recensés, selon le ministère de l'Éducation. Un chiffre en hausse de 130 % par rapport à septembre, où 313 incidents avaient été recensés dans les écoles, collèges et lycées. Une forte part de ces incidents (40 %) concerne « le port de signes et tenues » religieux, contre 54 % en septembre, a précisé le ministère dans un communiqué. Ils concernent « principalement les espaces et temps d'activités hors de la classe » et sont toujours de loin la première cause de signalements.

Viennent ensuite les provocations verbales (14 %, contre 5 % en septembre), la contestation d'enseignement (12 %, contre 7 %), le refus des valeurs républicaines (9 %, contre 2 %), les revendications communautaires (6 %, contre 7 %), le refus d'activité scolaire (5 %, contre 7 %). Par types d'établissements, la majorité des faits ont eu lieu en octobre dans des collèges (52 %, contre 36 % en septembre), 37 % dans des lycées (contre 51 % en septembre), et 11 % dans le premier degré (contre 13 %).

Twitter et TikTok à la source de nombreux conflits

Une note des services de l'État a pointé, mi-octobre, la « multiplication » des atteintes à la laïcité. Elle complétait une alerte déjà émise fin août, qui accusait la « mouvance islamiste » de remettre « en cause le principe de laïcité à l'école » en s'appuyant sur les réseaux sociaux, notamment Twitter ou TikTok. Pap Ndiaye a donné « trois explication [...] Lire la suite