Sida : vers une nouvelle "ère d'espoir"

Le sida recule. L'Onusida a donné mardi 20 novembre, dans son rapport annuel 2012, des raisons d'espérer dans la lutte contre le sida. Il fait état d'une diminution significative et continue des décès et des nouvelles infections ces dernières années, permettant de parler d'une "nouvelle ère d'espoir".

"Nous passons du désespoir à l'espoir", car la diminution des infections est particulièrement visible chez les enfants, a déclaré Michel Sidibé, directeur général de l'Onusida pour présenter ces résultats. "Sur les deux dernières années, la moitié de la diminution mondiale des nouvelles infections à VIH a été enregistrée chez les nouveau-nés", indique l'Onusida, et pour Michel Sidibé, "il devient évident qu'il est possible d'atteindre l'objectif de zéro nouvelle infection à VIH chez les enfants".

L'Europe de l'Est inquiète

"Le rythme des progrès s'accélère, on peut maintenant réaliser en 24 mois ce qui prenait une décennie auparavant", s'est félicité Michel Sidibé, qui espère réaliser les objectifs 2015. Ces objectifs, définis en 2011, prévoient notamment une diminution de moitié de la transmission sexuelle de la maladie.

Mais les inquiétudes se concentrent désormais sur l'Europe de l'Est, où les chiffres augmentent, notamment chez les toxicomanes.

 



Retrouvez cet article sur Le Nouvel Observateur

Sida : vers une nouvelle "ère d'espoir"
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.