Sicario (Arte) - Emily Blunt, dans l’enfer de la guerre contre les narcos

© de Richard Foreman

L’enfer n’est pas toujours un aller sans retour. Kate Macer, agent du FBI au Nouveau- Mexique, en est revenue.Mais elle y a laissé son âme. On ne pactise pas avec le diable impunément. Précision : vous aussi, vous ne sortirez pas indemne de Sicario, thriller choc, viscéral et vertigineux signé du Canadien Denis Villeneuve, collectionneur de films majeurs, comme Incendies (2010), Prisoners (2013) et Dune (2021), salué par six Oscars. Cheffe d’une unité du FBI spécialisée dans la recherche et la libération d’otages, Kate est incarnée par Emily Blunt.On la rencontre, lourdement équipée, gilet pare-balles, casque et fusil-mitrailleur, quelques secondes avant l’assaut, dans un quartier pavillonnaire. Son regard sera le nôtre pendant deux heures. Ses questionnements, ses doutes, ses dilemmes seront les nôtres. Son ambivalence, nous l’adopterons aussi parfois. Avec elle, nous serons infiltrés. Un, deux, go, go ! Et là, les yeux de Kate se figent sur un trou béant dans le mur… qui recèle des dizaines de cadavres. Bienvenue dans l’univers impitoyable de Sicario. Ce mot espagnol veut dire tueur à gages. Retour au poste. Kate intègre un commando dirigé par un drôle de barbouze en tongs, dont la mission est de capturer le chef du cartel mexicain responsable de ce massacre. La légalité ne sera pas au menu de ce raid de l’autre côté de la frontière mexicaine.

À lire également

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi